Nouveau partenariat entre Google et Renault

Avec cette alliance entre Google, le géant américain de la technologie, et l’alliance automobile Renault-Nissan-Mitsubishi, l’habitacle des voitures entre dans une ère nouvelle et s’annonce super connecté et autonome.

par Olivier Grouse 24 Sep 2018 17:00

A l’image de BMW et sa Vision iNext, la voiture évolue et devient un espace de vie aussi important que le domicile. Une maison sur roues, toute équipée et connectée. Les constructeurs automobiles ont bien compris le contexte et aussi leurs incapacités à jongler avec le monde digital. Les alliances se multiplient ces dernières semaines entre les stars du tout connecté, Android Auto, CarPlay, Waze, Maps, etc. Dernier exemple en date : Renault vient de s’allier à Google.

L’alliance automobile Renault-Nissan-Mitsubishi vient d’annoncer qu’elle adopterait le système d’exploitation Google Android d’Alphabet. C’est une victoire pour le géant américain de la technologie. En difficultés sur son projet de voiture autonome, Google s’était replié sur la technologie embarquée. Ce contrat lui permet d’acquérir une part encore plus grande du marché de l’infodivertissement. Les quelques 10,6 millions de voitures du Groupe vendues en 2017 étaient compatibles. Désormais tous les nouveaux véhicules neufs seront donc équipés en série du système Android Auto et des nouvelles générations d’info-divertissement à venir.

Jusqu’à présent, les constructeurs préféraient des plateformes Linux, Microsoft ou QNX. En dépit des imperfections et des rares développements possibles, c’était avant tout un mariage de convenance entre des partenaires de même taille.

Malgré ses excellents résultats en 2017, le chiffre d’affaires de tout le Groupe Renault ne représente que la moitié de celui de Google / Alphabet. Le rapport de forces est à présent en défaveur du constructeur automobile et l’avenir nous dira qui gagnera ce bras de fer économique et technologique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.