Nouveau code de la route pour les trottinettes

Trottoirs interdits, mais aussi vitesse limitée à 25 km/h, interdiction de circulation en dehors des agglomérations, obligation de circuler sur les pistes cyclables, les trottinettes électriques sont désormais encadrées par le code de la route.

par Olivier Grouse 07 Mai 2019 17:00

Suite aux nombreux abus et accidents liés à l’utilisation des trottinettes électriques, le gouvernement a vivement réagi et a décidé de frapper fort avec la publication d’un projet de décret, qui sera présenté au Conseil national d’évaluation des normes puis au Conseil d’État. L’objectif est de créer un nouveau code de la route pour définir les règles d’usage de ces nouveaux engins de déplacement personnels motorisés, aussi appelés EDP.

Principale règle de circulation pour ces monoroues, gyropodes, hoverboards et autres trottinettes motorisées, tous sont interdits de trottoir. La contravention est de 135 euros, similaire à celle instaurée par la ville de Paris. Si l’utilisateur doit traverser un trottoir pour rentrer dans un immeuble, ce sera à lui de conduire la trottinette à la main sans faire usage du moteur.

Trottinettes électriques à Paris : 135 euros d’amende pour conduite sur les trottoirs

À cela s’ajoute une vitesse limitée à 25 km/h, l’interdiction de circulation en dehors des agglomérations, l’obligation de circuler sur les pistes cyclables, avoir « au moins huit ans » pour avoir le droit de conduire un EDP, l’interdiction de transporter des passagers, l’interdiction du port d’écouteurs ou de casque audio à l’instar des motos et des vélos, l’obligation de porter un gilet rétro-réfléchissant et d’être équipé de feux avant et arrière de freins et d’un avertisseur sonore.

Grégoire Hénin, vice-président de la fédération des professionnels de la micro-mobilité, a déclaré : « Instaurer des règles est une très bonne chose car avec la multiplication des opérateurs qui proposent des trottinettes électriques en libre-service, c’est devenu le far west. Ces nouvelles règles vont permettre d’éduquer les utilisateurs. »

« ... c’est devenu le far west »
« ... c’est devenu le far west »
La Ville de Paris impose une redevance aux opérateurs de free-floating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A lire aussi