Motos électriques : Energica enregistre une hausse considérable de ses ventes

Spécialisée dans la fabrication de motos électriques, la société Energica enregistre un certain succès aux Etats-Unis, avec des ventes confortables.

par Soufyane Benhammouda 26 Mai 2020 12:02

L'Energica Eva
L'Energica Eva

Secouée comme la plupart des constructeurs par la pandémie, Energica est depuis revenue aux affaires. Après la réouverture de ses chaînes de montage à Modène, au cœur de la Motor Valley italienne, le constructeur fait connaître les volumes de ventes de ses motos électriques. Alors que la firme italienne enregistrait la majorité de ses ventes sur le Vieux Continent, le marché américain a désormais pris la première position sur les tableaux des comptables. Energica annonce ainsi que les Etats-Unis représentent maintenant 41 % des ventes globales de la société. Sans préciser toutefois le nombre précis d’exemplaires exportés de l’autre côté de l’Atlantique, indiquant seulement que 50 % des modèles vendus se trouvent déjà aux Etats-Unis, en attente de livraison. Plus globalement, la marque indique aussi qu’elle a écoulé autant d’exemplaires sur les deux premiers mois de l’année 2020 que sur toute l’année 2019. Un résultat qui suit la trajectoire du marché des motos et scooters électriques, en augmentation de 97 % en Europe selon l’ACEM.

De gauche à droite, la Eva, la Ego et la Eva EsseEsse9
De gauche à droite, la Eva, la Ego et la Eva EsseEsse9

La nouvelle batterie favorise les ventes d’Energica

Cette augmentation confortable du chiffre d’affaire d’Energica s’explique aussi par l’apparition d’une nouvelle batterie plus généreuse que la précédente mouture. Reposant sur une nouvelle chimie, celle-ci affiche une capacité en hausse de 60 % pour atteindre les 21,5 kWh. L’autonomie est la grande bénéficiaire avec une valeur revendiquée de 400 km environ en cycle urbain. La gamme d’Energica est composée de trois modèles, baptisé Eva Ribelle, Ego et Eva EsseEsse9. La première propose une puissance de 145 ch pour 215 Nm de couple, avec une vitesse maximale bridée à 200 km/h. Des valeurs qu’elle partage avec la Ego la sportive du groupe, où la vitesse grimpe toutefois à 240 km/h. La Eva EsseEsse9, au style rétro, est moins nerveuse avec 109 ch pour 200 Nm de couple, et une vitesse de pointe de 200 km/h.

Les grilles tarifaires respectives débutent à 22 943 euros, 24 409 euros et 20 894 euros.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.