Mercedes Classe A : une voiture à qui parler

Pour sa 4ème génération de Classe A, Mercedes n’a pas hésité à placer la barre très haut en dotant sa berline compacte d’équipements encore plus innovants que dans le vaisseau amiral Classe S. Car en plus d’hériter des mêmes aides à la conduite que sa (très) grande soeur, cette Classe A inaugure un nouveau système d’infodivertissement doté d’une intelligence artificielle nommé MBUX. Tour d’horizon…

par Nico Heidet 31 Oct 2018 10:00

La plus techno des compacts premium

Pour la première fois, une berline compacte premium est équipée d’un double écran à LED en haute définition, d’une connexion 4G, bénéficie d’un système d’info-divertissement doté d’une intelligence artificielle, vous propose un assistant vocal équivalent à Google Assistant ou Siri et se positionne comme la plus sûre de sa catégorie. A vrai dire, aucune autre voiture vous offre la possibilité d’aller aussi loin en matière de commande et de gestion vocale. Même les Mercedes de catégories supérieures ne renferment pas encore un système aussi high-tech !

Image 1 sur 5

Intelligent Drive : aussi sûre qu’une Classe S

Il y a quelques mois, Mercedes lançait un restylage pour sa limousine haut de gamme, la Classe S. Particularité de ce porte étendard pour Mercedes, être systématiquement au meilleur niveau de sécurité, notamment grâce aux systèmes d’assistance active. La nouvelle Classe A hérite de la plupart de ces derniers comme l’assistant d’arrêt d’urgence ou encore l’assistant de changement de voie. Ces différents dispositifs utilisent des caméras, des radars et la cartographie de la navigation afin de scruter l’environnement jusqu’à 500 mètres tout autour de la voiture. Le but est de prévoir et de réagir face à tout événement qui pourrait mettre en danger la sécurité de la voiture et de ses passagers. À titre d’exemple, la Classe A freinera automatiquement devant un piéton ou un obstacle, voire interviendra sur l’angle de braquage de la direction afin de favoriser l’évitement d’un élément extérieur. Concrètement, les voitures qui freinent automatiquement sur un obstacle en ville, cela n’a rien de vraiment nouveau. Par contre, un système qui intervient sur la direction et vous fait éviter l’obstacle, sur une voiture compacte, on n’avait pas encore vu ça jusqu’à présent.

Image 2 sur 5

Intérieur : la compacte la plus techno du monde

À bord, la nouvelle Classe A hérite également du double écran des Classe E et Classe S. A la place des compteurs, le premier écran offre la possibilité de changer de type d’affichage. A l’instar du Virtual Cockpit de chez Audi, on peut décider de mettre en avant l’affichage de la cartographe et de zoomer dedans grâce à un mini pointeur situé à gauche du volant. L’autre pointeur situé à droite du volant permet de gérer les fonctions de l’écran central. Egalement tactile, ce dernier a totalement changé d’interface pour adopter un affichage type « cover flow » cher à Apple, et qui peut être personnalisé par l’utilisateur. Autre nouveauté pour gérer l’écran central, un nouveau trackpad plus large, cliquable et bénéficiant d’un « retour » lorsqu’on est en butée dans un menu.

Image 3 sur 5

MBUX : le système qui apprend à vous ressembler

C’est sans doute l’une des innovations majeures de cette nouvelle Classe A. Le MBUX pour « Mercedes Benz User Experience » est un système inédit d’infodivertissement qui va apprendre à connaître les habitudes du conducteur. Au fil du temps, celui-ci va retenir les éléments favoris de l’utilisateur. Par exemple, si le même numéro de téléphone est utilisé chaque jour à la même heure, le système va donc proposer ce numéro en priorité sur les mêmes tranches horaire les jours qui suivent. Autre cas de figure, si l’utilisateur doit se rendre à Berlin, MBUX va piocher les informations présentes dans son smartphone afin d’obtenir des lieux, établissements ou noms de personnes suffisamment pertinents pour les lui proposer en priorité. Enfin, le MBUX ajoute une fonction vocale « Hey Mercedes ». A l’instar de Siri chez Apple, de Google Assistant ou même d’Alexa d’Amazon qui équipe par exemple les véhicules récents de Seat, cette fonction reconnait le langage courant et peut répondre à une multitude de requêtes.

Image 4 sur 5

Suspension adaptative démocratisée

Alors que son plus petit moteur essence bénéficie d’une coupure de la moitié des cylindres en fonction des besoins du conducteur pour limiter la consommation, la compacte de Mercedes est aussi dotée d’un système Dynamic Select de série sur tous les modèles. Il s’agit d’une gestion dynamique des modes de conduite allant du plus écologique au plus sportif (en passant par la case confort bien entendu). Pour simplifier, on obtient plusieurs voitures en une grâce à une gestion différente de la dureté des amortisseurs, en fonction du mode de conduite choisi.

Image 5 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.