Mazda mise sur le design pour ses futures voitures électriques à moteur rotatif

Mazda devrait entrer sur le marché de l'électrique en 2019, avec sa propre technologie de moteur rotatif, et des modèles dotés d’un design élégant.

par Olivier Grouse 07 Déc 2018 13:00

Au salon de l’automobile de Genève 2017, Tatsuhiro Tanaka, Directeur de la Recherche et du Développement en Europe, avait confirmé le retour du moteur rotatif en tant que prolongateur d’autonomie pour la propulsion électrique. Le moteur rotatif Wankel – que l’on avait vu pour la dernière fois dans la Mazda RX-8 – devrait renaître sur la future voiture électrique du constructeur japonais.

Mazda exhume le moteur rotatif

Tanaka avait aussi rappelé les bases de la philosophie de Mazda en termes de taille et de design. «Les gros véhicules deviennent trop lourds avec des batteries plus imposantes, ce qui n’a pas de sens pour Mazda». Si l’idée de départ était d’utiliser le dernier langage de conception de Mazda, défini par les CX-5, RX Vision et le concept Hazumi, Autocar annonce désormais que cette première voiture électrique très attendue sera un modèle inédit et non une variante d’une Mazda existante.

Compte tenu de la popularité et de la facilité d’agencement des éléments mécaniques, le SUV reste la principale option. Toujours est-il qu’il ne s’agira pas d’un design avec une «apparence numérique», et certainement pas une voiture «qui ressemble à un réfrigérateur, comme chez d’autres constructeurs automobiles» dixit Jo Stenuit, Responsable du Design Européen. Des propos qui pourraient paraître pompeux mais Mazda a plus d’une fois réussi à étonner. On attend donc de voir.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A lire aussi