L’Opel Mokka-e électrique se dévoile officiellement

Après une longue campagne de teasers, le nouveau Opel Mokka-e dévoile officiellement sa bouille plutôt sympathique.

par Soufyane Benhammouda 26 Juin 2020 12:43

Dans le giron du groupe PSA, Opel développe son offre de voitures électriques. Depuis son intégration au milieu des marques françaises, le constructeur annonce l’arrivée du nouveau Mokka, cousin du Peugeot 2008. Comme le crossover français, l’heure est à l’électrification et l’Opel Mokka-e voit le jour.

Conformément au premières esquisses lancées par la marque, le nouveau modèle reprend les codes stylistiques initiés par le GT X Experimental Concept. Il affiche des lignes taillées à la serpe, un regard caché sous une plaque vitrée et une apparence plus ramassée (avec seulement 125 mm de moins que la précédente mouture). L’empattement grimpe de 2 mm, soit une valeur insignifiante et imperceptible en terme d’habitabilité. Quoique, cette trajectoire fait perdre 6 litres dans le coffre pour un volume total de 350 litres.

L’habitacle se distingue par la présence d’une très large dalle numérique, séparée en deux écrans avec une intégration qui semble particulièrement réussie. Le combiné d’instrumentation de 12 pouces tombe sous les yeux du conducteur, alors que le second, de 10 pouces, est légèrement incliné pour offrir tout le système d’info-divertissement et autres informations liées au véhicule. Cette configuration débarrasse les boutons à bord, même si quelques commandes physiques subsistent pour affiner l’ergonomie. La dotation technologique est au rendez-vous avec la connectivité Apple CarPlay et Android Auto en série, un chargeur sans fil ou le dispositif Opel Connect.

L'habitacle se montre très plaisant
L'habitacle se montre très plaisant

l’Opel Mokka-e promet 320 km d’autonomie électrique

Rien d’inédit toutefois au chapitre technique puisque l’Opel Mokka-e embarque la plateforme eCMP du groupe PSA. Il adopte un moteur de 136 ch pour 260 Nm de couple qui s’alimente dans une batterie de 50 kWh. L’autonomie est alors indiquée pour un total de 320 km sur le cycle WLTP, soit autant que le Peugeot e-2008. La recharge rapide plafonne à 100 kW de puissance alors que le chargeur embarqué propose 7,4 kW.

Uniquement disponible avec une motorisation électrique, le crossover sera disponible cet été à un prix qui n’a pas encore été communiqué.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.