Lincoln pourrait dévoiler une SUV électrique basé sur le Mustang Mach-E

Branche luxueuse de Ford, Lincoln pourrait profiter de la Mustang Mach-E pour sortir son premier SUV électrique haut de gamme.

par Soufyane Benhammouda 01 Août 2020 08:17

À l’instar des marques japonaises Toyota, Nissan et Honda qui proposent des entités premium sur le territoire américain, Ford compte sur Lincoln pour assurer sa présence dans le segment. Cette dernière pourrait profiter du nouveau Mustang Mach-E pour sortir le premier SUV électrique de luxe badgé Lincoln.

Dans son plan d’électrification, la marque pourrait donc sortir un SUV « compact » sans émission qui s’ajoutera à d’autres propositions similaires dans la gamme. Si les détails sont manquants pour l’heure, la rumeur a commencé à enfler sur la Toile. De quoi donner des idées à l’illustrateur KDesign AG, qui a alors imaginé un Mach-E habillé d’une robe Lincoln. Cette version aura sans aucun doute du sens au sein du catalogue Lincoln pour aider la marque à gagner des parts de marché. Aussi, avec une base déjà existante, les coûts de développement et de mise au point seraient maintenus au plus bas. Cette version pourrait alors s’installer entre les Lincoln Nautilus et Aviator pour donner de la force au constructeur dans le segment.

Un SUV compact électrique Lincoln pour gagner du terrain en Chine ?

Rappelons aussi que Lincoln profitera du partenaire de Ford en matière d’électrification : Rivian. Dans le cadre de leur entente industrielle, ce dernier devrait apporter toute son expertise en matière de tout-terrains entièrement électrifiés. Elle devrait notamment fournir la plateforme Skateboard, qui tire son nom de son architecture similaire à une planche à roulette.

Comme la plupart des grands groupes mondiaux, ces trois marques travailleront ensemble pour partager leur expertise et mettre sur roues de nombreux véhicules électriques, principalement des SUV. Cette force pourrait ainsi leur permettre de faire face à la concurrence en provenance de Californie (comprenez Tesla), mais aussi de Chine, où Lincoln affiche de grandes ambitions : c’est dans l’Empire du Milieu que la marque américaine envisage de produire cinq de ses modèles à l’horizon 2022. Mais les complications diplomatiques entre Pékin et Washington pourraient retarder les plans.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.