Les embouteillages, point faible de la mobilité urbaine à Paris

Here Technologies a évalué et classifié la mobilité urbaine de 38 villes du monde entier.

par Olivier Grouse 29 Avr 2019 09:15 - Source Here Technologies

Toutes les grandes villes du monde se transforment à l’instar de Paris. Loi mobilités, Grand Paris Express, vélos et trottinettes électriques en libre-service: la mobilité urbaine dans la capitale ne cesse entre autres de subir d’importantes transformations. Here Technologies, le leader mondial des services de cartographie et de localisation, a évalué et classifié la mobilité urbaine à travers 4 critères: la facilité de déplacement, le développement durable, l’accessibilité budgétaire et l’innovation de 38 villes du monde entier, dont Paris, Londres, New York, Bombay et São Paulo.

Carte des Stations de Recharge dans Paris
Carte des Stations de Recharge dans Paris
CES 2019: HERE dévoile sa technologie de localisation indoor et le suivi d’actifs en temps réel

Les transports publics sont un point fort de Paris. Entre le temps moyen de trajet en transports en commun et en voiture, Paris est classée au 2e rang parmi les villes dans cette catégorie. La ville recense également 1,48 vélo en libre-service par 1 000 habitants du Grand Paris. Par ailleurs, avec 554 bornes de recharge pour véhicules électriques par 1 million d’habitants, Paris se classe au 2ème rang.

En revanche,  avec seulement 0,81 arrêts de transports en commun par 1 000 habitants de la métropole, Paris se classe seulement 32ème, bien après Dallas, aux États-Unis, qui propose 3,14 arrêts par 1 000 habitants, ou encore et Sydney, avec 3,05 arrêts. Autre point faible de la capitale, les conducteurs parisiens perdent 30 minutes chaque 100 km à cause des embouteillages. Dans ce domaine, Paris se classe au 22 ème rang des 38 villes.

CES 2019: Here réinvente la navigation embarquée et s’associe à Amazon Alexa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.