Les robotaxis Tesla arriveront au cours de l’année

Hormis ses voitures électriques, la marque proposera très rapidement une flotte de robotaxis Tesla, comme l’a annoncé Elon Musk.

par Soufyane Benhammouda 27 Avr 2020 08:09

Non content de proposer les voitures électriques les plus abouties, Tesla compte aller plus loin dans sa vision de l’automobile 2.0 et du futur. Reposant sur une technologie de conduite autonome avancée, les voitures électriques de la marque pourront devenir des robotaxis Tesla, des taxis fonctionnant en toute autonomie.

Interrogé sur Twitter à ce sujet, et relayé par Car and Driver, Elon Musk a annoncé que la technologie est déjà opérationnelle et que les robotaxis seront déployés au cours de l’année. Selon le patron de la marque, la plus grande incertitude repose l’approbation réglementaire. Dès le feu vert, les robotaxis tesla pourront entrer en fonction et se présenter comme une alternative au service des transports individuels, Uber en tête.

Les robotaxis tesla pourront parler

Le dispositif permettra aux propriétaires de libérer leur véhicule en toute autonomie pour assurer des courses. Cela leur permettrait ainsi d’assurer des revenus supplémentaires permettant d’amortir son coût d’achat. Pour ces missions, la marque américaine a aussi tout prévu : les voitures électriques pourront parler, pour prévenir les piétons ou leur indiquer la disponibilité du service, et une caméra située sous le rétroviseur permettra de sécuriser l’habitacle.

Sur ce dernier point, qui fait débat, la disponibilité des images est encore floue, mais il semblerait que la solution la plus réglementaire impose une consultation des images en différé en cas de dégradation ou d’autres problématiques.

Elon Musk semble aussi optimiste dans son calendrier de sortie, notamment à l’heure d’une pandémie mondiale qui frappe de plein fouet les Etats-Unis : sans la présence d’un conducteur à bord pour nettoyer les surfaces entre chaque course, la question du respect des règles sanitaire se pose. A l’inverse, les robotaxis Tesla risquent d’attendre un moment avant de débarquer en Europe, la marque ayant du dégrader les performances de son autopilot sur le vieux continent.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.