Les Renault Captur e-Tech et Clio e-tech hybrides font leur apparition

Au salon de Bruxelles, la Renault Clio e-Tech fait sa première apparition. Elle s’accompagne du Renault Captur e-Tech hybride rechargeable.

par Soufyane Benhammouda 16 Jan 2020 09:21

Comme annoncé lors de sa présentation au salon de Genève 2019, la nouvelle Renault Clio adopte la technologie hybride pour la première fois. Baptisée e-Tech, cette configuration mécanique se décline aussi en version hybride rechargeable sous le capot du Renault Captur.

La Renault Clio e-Tech s’équipe d’un tandem hybride traditionnel, souvent qualifié d’auto-rechargeable. Le moteur 1,6 litre essence est accouplé à un moteur électrique pour une puissance cumulée de 140 ch. Les performances de la plus puissante des Clio n’ont pas encore été annoncées, mais la marque annonce une meilleure réactivité sur l’exercice des reprises entre 80 et 120 km/h.

La Renault Clio e-Tech embarque une batterie de 1,2 kWh, qui fait gonfler le poids de seulement 10 kg par rapport à une Clio dCi 115. Un mode 100 % électrique est disponible jusqu’à 75 km/h, alors que Renault promet jusqu’à 80 % du temps de trajet sans émissions en ville. Les consommations n’ont pas été communiquées, mais la citadine devrait annoncer un gain de 40 % pour 100 g/km de CO2.

A la différence de la Clio e-tech, le Renault Captur e-tech adopte une prise de recharge
A la différence de la Clio e-tech, le Renault Captur e-tech adopte une prise de recharge

50 km d’autonomie électrique pour le Renault Captur e-Tech

Reposant sur la même plateforme modulaire, le Renault Captur profite d’une technologie hybride rechargeable. La mécanique thermique est conservée, à laquelle s’ajoute une batterie de 9,8 kWh ainsi que deux moteurs électriques. Le e-Motor s’occupe de la propulsion électrique, alors que le second, plus petit et baptisé High Voltage Starter Generator, vient en support du tandem et est dédié au démarrage du 4 cylindres. La puissance totale du système grimpe ici à 160 ch. Le mode Pure 100 % électrique permet d’annoncer une autonomie de 50 km sur un cycle WLTP, voire 65 km en ville. Dans son mode de fonctionnement traditionnel, la mécanique devrait atteindre les 1,5 l/100 km pour des rejets de 32 g/km de CO2.

La commercialisation de ces modèles sera lancée au début de l’été prochain. Ils seront suivis par la Renault Megane hybride rechargeable, ainsi que 20 autres modèles électriques ou hybrides d’ici 2022.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.