Les français n’ont pas une bonne perception de la voiture électrique

Selon une étude du cabinet Oliver Wyman, les français ont une perception erronée du prix de la voiture électrique, de sa recharge et de son autonomie.

par Alexandre Gracient 04 Juil 2019 12:08

D’après une étude du cabinet Oliver Wyman, le public français a des difficultés pour franchir le pas vers la voiture électrique. Le cabinet a réalisé une étude auprès de 1 060 personnes de plus de 18 ans sur l’intérêt qu’elles portent aux véhicules électriques ou hybrides.

Sans surprise, les principales critiques portent sur le coût d’achat et sur l’autonomie encore trop faible des modèles disponibles face à des voitures thermiques. Mais la majorité des personnes interrogées se basent sur des informations fausses et erronées. Ainsi 78% des personnes se disent intéressées, mais pas acheteuses. La voiture électrique se destine à « des gens qui roulent peu » à 51%, ou encore à « des professionnels qui circulent dans un rayon limité » à 39%.

Autre point intéressant toujours d’après cette étude, le consommateur français n’est pas non plus informé du montant réel des subventions pour l’achat d’une voiture électrique qui n’émet pas de gaz polluants (à 3 852 euros contre 6 000 euros en réalité), du niveau d’autonomie des batteries, ou encore du coût réel de la recharge, estimé entre 30 et 40 euros contre 3 à 4 euros en réalité.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.