Les énergies renouvelables au même prix que les combustibles fossiles ?

Les dernières analyses annuelles des coûts de l'énergie de Lazard et de l’IRENA montrent une baisse continue du coût de la production d'électricité à partir des technologies d'énergie nouvelles.

par Olivier Grouse 28 Nov 2018 14:30

D’après une étude publiée par Lazard sur l’évolution des coûts de production d’électricité à partir de diverses sources, celui de l’énergie solaire a diminué si rapidement qu’il est désormais moins cher que le charbon aux États-Unis. L’énergie des centrales solaires à usage collectif pour alimenter le réseau, a connu la plus forte baisse de prix avec -86% depuis 2009.

Le coût de production d’un mégawatt heure d’électricité, un moyen standard de mesurer la production d’électricité, avoisine actuellement les 44 euros pour l’énergie solaire, selon les calculs de Lazard. À comparer aux 90 euros pour le charbon. À cause des difficultés de stockage et de batterie, le rapport préconise un mélange de sources d’énergie traditionnelles et d’énergies renouvelables.

En parallèle, l’IRENA, l’agence internationale pour les énergies renouvelables estime que, d’ici 2020, les énergies renouvelables seront moins chères que les combustibles fossiles. Les nouvelles technologies se développent vite. Les prix de vente des projets d’énergie solaire photovoltaïque et éolienne terrestre ont atteint le plus bas record par kWh dans des endroits comme Dubaï, le Mexique, le Chili, le Brésil, le Canada et l’Allemagne.

Que ce soit sur terre avec l’hydroélectricité, l’éolien terrestre, la bioénergie, les sources géothermiques mais aussi les systèmes résidentiels, ou sur mer, «d’ici 2020, toutes les technologies de production d’énergie renouvelable devraient se situer dans la fourchette des coûts liés aux combustibles fossiles, la plupart se situant dans la tranche inférieure à celle des combustibles fossiles.» dixit l’IRENA.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.