Les Audi S6 et S7 embarquent un moteur diesel en Europe

Malgré l’arrivée de la technologie e-tron, Audi reste attaché au diesel. Preuve en est avec les dernière Audi S6 et S7, à motorisations TDI.

par Soufyane Benhammouda 12 Avr 2019 11:30

Alors que la communication d’Audi est fortement orientée vers la technologie électrique e-Tron, la marque allemande n’oublie pas son amour pour les moteurs à huile lourde, à toutes les sauces : les nouvelles Audi S6 et S7 s’équipent de blocs TDI.

Alors que les autres marchés bénéficieront de moteurs essence plus adaptés au badge Audi S, les versions européennes seront disponibles avec le V6 3,0 litres de 347 ch pour 700 Nm de couple. Un bloc emprunté à l’Audi SQ5, une autre curieuse définition de la sportivité.

La dotation grimpe d'un cran sur ces modèles haut de gamme et la boîte automatique est fournie d'office.
La dotation grimpe d'un cran sur ces modèles haut de gamme et la boîte automatique est fournie d'office.

Comme le SUV, les moteurs sans bougies sont associés à la technologie mild-hybrid 48v. La batterie qui récupère de l’énergie à la décélération alimente le compresseur. Ceci permettant ainsi de réduire le temps de réponse sous les 1 650 tr/min, pour ensuite laisser le relais aux turbos traditionnels.

La technologie permet d’augmenter les performances tout en réduisant l’empreinte écologique. Le 0-100 km/h est donné en 5,0 secondes, alors que le niveau de consommation mixte se maintien entre 6,2 l/100 km et 6,5 l/100 km. La trace de CO2 évolue entre 164 et 171 g/km selon le modèle et les options choisies.

Le style extérieur est fidèle à la tradition, avec de nombreux éléments chromés.
Le style extérieur est fidèle à la tradition, avec de nombreux éléments chromés.

Les trois propositions seront lancées dès cet été en Europe. Le ticket d’entrée est fixé à 76 500 euros avec l’Audi S6. Le break réclame un chèque de 79 000 euros, alors que l’Audi S7 s’affiche à 82 750 euros.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.