La Volkswagen Touareg R promet 462 ch avec la technologie PHEV

Pour échapper au malus assassin, la Volkswagen Touareg R adopte la technologie hybride rechargeable avec 462 ch sous le capot.

par Soufyane Benhammouda 01 Mar 2020 12:23

Au regard de la tournure des évènements en matière de normes anti-pollution, la marque allemande électrifie ses modèles les uns après les autres. Le gros SUV de la gamme, dénué de toute forme d’hybridation efficace jusqu’à aujourd’hui, corrige le tir. La Volkswagen Touareg R e-Hybrid voit le jour avec une copieuse puissance.

Pour répondre à son statut de haut de gamme surpuissant, le SUV porte pour la première fois le badge R. C’est aussi la première fois qu’il se donne une orientation sportive (toujours paradoxale) ou, en tout cas, plus dynamique que feu le Touareg V10 TDI. Mais désormais, la fibre sportive s’accompagne de la griffe e-Hybrid.

 

La recharge devrait être rapide, en raison d'un pack de batteries mesuré
La recharge devrait être rapide, en raison d'un pack de batteries mesuré

Près de 80 g/km de CO2 pour le Volkswagen Touareg R

Cette nouvelle déclinaison embarque sous son large capot le V6 3,0 litres de 340 ch ainsi qu’un bloc électrique de 136 ch. L’ensemble produit un total de 462 ch pour 700 Nm de couple. Soit exactement la même fiche technique que l’Audi Q7 60 TFSIe Quattro, son cousin germain. Devant le chronomètre, le SUV annonce un 0-100 km/h en moins de 5,0 secondes, pour une vitesse maximale bridée à 250 km/h.

En mode tout électrique, cette dernière reste limitée à 140 km/h. La batterie de 14,1 kWh assure de son côté une autonomie de 48 km maximum. La dotation semble alors un peu légère compte tenu du volume du Touareg. Par exemple, le BMW X5 xDrive 45e fait appel à un pack d’une capacité utile de 20,9 kWh, avec plus de 70 km d’autonomie.

Les données vertueuses n’ont pas été communiquées, mais le Volkswagen Touareg R e-Hybrid devrait passer facilement sous le seuil radar du malus écologique. Sa consommation moyenne devrait avoisiner les 3,5 l/100 km alors que les émissions de CO2 ne devraient grimper au delà des 80 g/km.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.