Le SUV Skoda Enyaq dévoile son nom avant une arrivée imminente

Entrant dans le cadre de l’électrification de la gamme, le prochain SUV Skoda Enyaq reposera sur la plateforme MEB du groupe Volkswagen.

par Soufyane Benhammouda 15 Fév 2020 12:00

L’heure est à l’électrification totale ou partielle des voitures et Skoda ne fait pas exception. Dans sa marche vertueuse, la marque tchèque a dévoilé la Skoda Citigo e iV et la Superb iV, qui héritent des technologies issues du groupe Volkswagen. Désormais lancée sur de bons rails, la marque proposera cette année son premier véhicule 100% électrique, le SUV Skoda Enyaq.

Le nom Enyaq est dérivé du nom irlandais Enya, qui est synonyme de « source de vie ». Originaire du mot gaélique Eithne, traduction des mots « essence » ou « esprit » selon les interprétations, le terme a adopté la lettre Q, correspondant à la nomenclature des SUV de la marque comme les Kodiaq, Karoq et Kamiq.

Comme tous les autres modèles électriques qui verront le jour dans la gamme des constructeurs du Groupe Volkswagen, le Skoda Enyaq fera confiance à la plateforme MEB. Les informations techniques sont encore gardées au chaud par le fabricant, mais le SUV proposera une longueur de 4,50 mètres, soit un volume situé entre le Kodiaq et le Karoq.

Le Skoda Vision iV pourrait donner une partie de ses lignes au prochain SUV électrique
Le Skoda Vision iV pourrait donner une partie de ses lignes au prochain SUV électrique

Le SUV Skoda Enyaq, premier d’une nouvelle ère

Ce dérivé tchèque du prochain Volkswagen ID.4 devrait adopter les mêmes configurations mécaniques. On pourrait donc y retrouver le moteur électrique de 204 ch, ainsi que les trois batteries différentes de 45 kWh, 58 kWh et 77 kWh. L’autonomie du SUV Skoda Enyaq pourrait ainsi être comprise entre 300 km et 500 km selon la configuration retenue.

Le Skoda Enyaq poussera vers la retraite la Skoda Citigo e iV, convaincante mais largement dépassée techniquement. Ce SUV électrique marquera véritablement le début d’une nouvelle ère à Mlada Boleslav, qui lancera sur le marché près d’une dizaine de véhicules électrifiés. De cette manière, Skoda envisage d’atteindre un volume de vente de voitures propres de l’ordre de 25 % d’ici 2025.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.