Le slogan Toyota hybride auto-rechargeable ne plaît pas en Norvège

Précurseur dans le domaine, Toyota n’aura plus le droit d’utiliser le terme hybride auto-rechargeable pour ses différentes promotions.

par Soufyane Benhammouda 27 Jan 2020 07:47

Depuis l’apparition de la Toyota Prius en 1997, la marque japonaise est devenue l’une des spécialistes de l’hybride. Son système HSD breveté et largement éprouvé est régulièrement vanté par le constructeur d’Aichi comme un système auto-rechargeable. Cependant, l’autorité de protection des consommateurs en Norvège, estime que ce slogan est trompeur.

Connu sous le nom de Forbrukerrådet, l’organisme a indiqué : « Il est trompeur de donner l’impression que l’alimentation de la batterie hybride est gratuite, car l’électricité produite par la voiture a pour condition nécessaire la consommation d’essence. L’énergie régénérative aura dans tous les cas une consommation d’essence comme condition nécessaire« . Cette pratique commerciale a donc été qualifiée comme « déloyale en violation de la législation en vigueur dans le pays« .

À première vue, les slogans « ne se branche pas », « se recharge en roulant » ou « hybride auto-rechargeable » peuvent effectivement porter à confusion. Ceux-ci mettent d’avantage l’accent sur la motorisation électrique, alors que celle-ci vient simplement en support du moteur thermique pour faire baisser les consommations et émissions de CO2.

Véritable avantage à l'usage ou tromperie pour le consommateur, l'hybride auto-rechargeable est toujours un argument commercial fort pour Toyota.
Véritable avantage à l'usage ou tromperie pour le consommateur, l'hybride auto-rechargeable est toujours un argument commercial fort pour Toyota.

Toyota devra effacer le slogan hybride auto-rechargeable ses publicités

Cependant, Toyota n’a jamais indiqué que ses voitures hybrides reposeraient sur une technologie électrique dotée d’un mouvement perpétuel. Dans les faits, la batterie se recharge effectivement avec les différents dispositifs internes carburant à l’essence. Les slogans pourraient simplement marquer la différence avec la technologie hybride rechargeable, bien que certains modèles disposent d’un mode de récupération assez efficace. Au delà de la tromperie ciblée par les autorités norvégiennes sur les différents aspects énergétiques, Toyota adopte une approche assez étonnante, en faisant passer une lacune (un seul mode de recharge disponible) comme un avantage commercial.

Le flou dans la communication existe aussi pour la Note e-Power de Nissan, présentée comme une hybride (ce qu’elle est, en partie, avec une configuration hybride-série), mais qui n’est autre, techniquement, qu’une voiture électrique dotée d’un prolongateur d’autonomie et qui, par conséquent, ne se recharge pas sur une borne électrique.

Quelle que soit l’issue du débat, la Forbrukerrådet a estimé que Toyota devait immédiatement retirer de ses campagnes de communications norvégiennes les slogans pouvant tromper les consommateurs.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.