Cityscoot augmente son prix à la minute

Le prix de Cityscoot, spécialisée dans le partage de scooters électriques, va faire un bond de 17 % à Paris pour les utilisateurs occasionnels.

par Soufyane Benhammouda 24 Fév 2020 12:12

Lancée en juin 2016, la start-up française Cityscoot ambitionne d’accompagner la mobilité électrique dans les centres urbains. Après avoir développé son service, avec notamment une disponibilité 24h/24h et un déploiement dans les grandes villes européennes, l’entreprise annonce ses nouveaux tarifs à Paris. Ainsi, depuis quelques jours, le prix pour un utilisateur occasionnel qui n’a pas effectué de prépaiement passera de 0,29 euros par minute à 0,34 euros, soit une hausse de 17 %. Anticipant les réactions des clients, Cityscoot rappelle que c’est la première grosse évolution de la grille tarifaire en quatre ans d’existence.

Cette augmentation se retrouve également sur les packs CityRider proposés par Cityscoot, mais le prix final permet de lisser la hausse tarifaire. Les 100 minutes (1h40) sont désormais facturées 29 euros au lieu de 22 euros, alors que les 250 minutes (4h10) sont affichées à 60 euros, soit 0,24 euros la minute.

Le service Cityscoot a aussi gagné les rues italiennes de Milan et Rome
Le service Cityscoot a aussi gagné les rues italiennes de Milan et Rome

Le développement du service explique la hausse du prix de Cityscoot

Le principe de Cityscoot est similaire à tous les autres services de location et de partage de véhicules électriques. Après avoir téléchargé l’application, il est possible de prendre les commandes d’un scooter à n’importe quel endroit de la ville et de le déposer une fois arrivé à destination. Une équipe mobile en camionnette électrique s’occupe de cibler les scooters avec la plus faible autonomie afin d’aller les recharger.

Proposant une flotte de 100 scooters à ses débuts, Cityscoot compte désormais sur plus de 3 500 deux-roues électriques à Paris La marque française a aussi déployé son service à Nice, mais également en Italie, avec Milan et Rome, où l’entreprise a mis en circulation plus de 2 000 scooters. Une alternative de choix face aux agences de location de Vespa plus ou moins récents, très typiques mais clairement hors de prix dans la capitale italienne.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.