Le Peugeot e-Expert assure les livraisons « du dernier kilomètre » en silence

La stratégie d’électrification de Peugeot concerne aussi les utilitaires. Ainsi, c’est au tour du Peugeot e-Expert de voir le jour.

par Soufyane Benhammouda 22 Mai 2020 12:22

Alors que la trajectoire est habituellement différente, la proposition de Peugeot est aujourd’hui la dernière à voir le jour dans le trio d’utilitaires électriques du groupe PSA. Ainsi, après le Citroën e-Jumpy et l’Opel Vivaro-e, c’est au tour du Peugeot e-Expert de sortir de l’ombre. Si le calendrier des présentations officielles diffère, la stratégie est parfaitement similaire et l’utilitaire au Lion adopte, sans surprise donc, la même dotation mécanique électrique. Le Peugeot e-Expert embarque donc le moteur de 136 ch pour 260 Nm de couple qui puisse son énergie dans une batterie de 50 kWh ou de 75 kWh. La première promet une autonomie de 230 km quand la seconde touche les 330 km entre deux charges.

L'apparence extérieure est similaire à la version thermique
L'apparence extérieure est similaire à la version thermique

Trois longueurs pour le Peugeot e-Expert

L’utilitaire s’équipe d’office d’un chargeur monophasé 7,4 kW et d’une prise de recharge rapide CCS de 100 kW de puissance. Dans ce dernier cas, la recharge à 80 % immobilisera le véhicule pendant 30 ou 45 minutes selon la configuration de batterie retenue. Notons qu’un chargeur triphasé de 11 kW sera ajouté au catalogue des options.

Comme pour les autres utilitaires du groupe PSA, le pack de batteries est installé dans le plancher arrière, sous la zone de chargement. Sa conception lui permet de conserver le volume, mais le poids inhérent aux batteries lui fait perdre 130 kg de charge utile, avec une valeur de 1 275 kg. En revanche, le Peugeot e-Expert est capable de tracter une remorque, pouvant grimper jusqu’à 1 tonne. Disponible en version Compact, Standard et Long, l’utilitaire annonce des longueurs évoluant entre 4,60 mètres et 5,30 mètres.

La commercialisation du Peugeot e-Expert sera lancée au second semestre 2020, à un prix qui sera communiqué au mois de juin, dès l’ouverture du carnet de commandes.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.