Le mouvement de la licorne pour libérer les places de stations de recharge

Le propriétaire d’une voiture électrique a lancé un mouvement de protestation appelé « la licorne ».

par Olivier Grouse 03 Juin 2019 10:49

Les conflits entre propriétaires de véhicules thermiques et électriques se multiplient sur les stations de recharge aussi bien en France qu’à l’étranger. Certains, comme Patrick Lawson en profitent pour tester les capacités de traction de leur Tesla Model X et déplacent les camions bloquant les Superchargeurs. D’autres postent leurs photos sur les réseaux sociaux. Dans tous les cas, la gêne est réelle et la tension monte.

Le propriétaire d’une voiture électrique sur l’Île de Taïwan et membre du groupe local d’EV, a lancé un mouvement de protestation appelé « la licorne ». Il s’agit de placer un cône de signalisation routière avec le signe « ne pas stationner » sur le capot de la voiture en infraction. Cette dernière se transforme donc en licorne, parfois nommée unicorne, cette créature unique avec une seule corne, symbole de pureté et de grâce, et aussi attirée par l’odeur de la virginité.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.