Le boom des bus électriques en Europe

D’après la European Federation for Transport and Environment, le marché des bus électriques en Europe est en plein développement et devrait continuer en 2018.

par Olivier Grouse 12 Nov 2018 11:25

Le marché de l’autobus électrique est en plein développement. À l’image de la RATP en France qui a pour objectif de renouveler toute sa flotte de bus avant 2025 (malgré des ratés), le nombre de commandes d’autobus électriques en Europe a plus que doublé, passant d’environ 400 en 2016 à 1 031 en 2017 selon la European Federation for Transport and Environment. Le marché devrait encore doubler en 2018.

Le nombre d’autobus commandés au cours du premier semestre de cette année, y compris les tramways, dépasse presque celui de 2017. Les commandes de modèles électriques représentent désormais 9% des ventes totales de bus. Il existe actuellement environ 1 600 bus électriques en Europe et 1 600 autres sont commandés et seront livrés sous peu.

Flixbus lance son premier bus longue distance électrique en Allemagne

L’électrification des autobus électriques en Europe et dans le monde, a pour mission de revaloriser le milieu urbain, de faciliter les transports en commun, et de limiter la pollution atmosphérique et sonore. Malgré les efforts de BYD, VDL et Solaris, les trois principaux constructeurs, ces bons résultats sont encore insuffisants pour répondre à l’urgence climatique, et en dessous des objectifs fixés par chaque gouvernement.

Avec ses itinéraires et son kilométrage journalier fixes, la possibilité de recharge de nuit, les bus sont particulièrement aptes à l’électrification. En moyenne, le coût total de possession d’un bus électrique est inférieur à un modèle diesel après une période de huit ans, et malgré le coût d’achat plus élevé.

Des bus électriques Solaris et Daimler pour Berlin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.