Lancement de la nouvelle plate-forme D3 haute performance BMW

Le lancement de la plate-forme D3 représente une étape clé dans la feuille de route du groupe BMW pour une conduite hautement automatisée.

par Olivier Grouse 02 Avr 2019 10:40

Les systèmes d’aide à la conduite actuels, tels que le Driving Assistant Professional dans la nouvelle BMW Série 3, constituent un élément de base important dans le développement de la conduite automatisée. Le prochain objectif de BMW est déjà clairement défini: un système de niveau 3 disponible sur la BMW Vision iNext dès 2021.

Pour atteindre ces objectifs, le constructeur vient de lancer sa nouvelle plate-forme D3 haute performance. Il s’agit d’une machine informatique de collecte et de traitement des données. Elle est l’outil indispensable pour assurer la sécurité et la fiabilité du système de conduite autonome de niveau 3.

Genève 2019 – toutes les nouveautés hybrides de BMW en vidéo
MWC 2019 – BMW Natural Interaction un copilote qui obéit au doigt et à la voix

Le principe de base repose sur l’hypothèse que le seul moyen de cartographier la complexité et la diversité des situations de conduite rencontrées sur tous les continents, est de collecter de grandes quantités de données. Ce qui signifie que les algorithmes et le fonctionnement global de la conduite autonome doivent être validés à l’aide du Big Data, c’est à dire un vaste pool de données.

Celles-ci sont collectées par la flotte de voitures tests de BMW. Elle compte actuellement environ 80 BMW Série 7, en exploitation sur la côte ouest des États-Unis, en Allemagne, en Israël et en Chine. Le nombre de véhicules devrait augmenter à environ 140 d’ici la fin de 2019.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.