La voiture autonome Apple, vraiment autonome ?

«The Last Driver License Holder» vient de publier son rapport pour la période de décembre 2017 à novembre 2018, à destination de toutes les entités opérant sous licence et testant des véhicules autonomes sur des routes publiques en Californie.

par Olivier Grouse 15 Fév 2019 12:30

La voiture autonome Google Waymo
La voiture autonome Google Waymo

La bataille du développement de la voiture autonome est féroce et confidentielle. En Californie, ce sont 28 sociétés qui ont utilisé et testé plus de 321 véhicules sur quelques 3 215 159 kilomètres pour des essais sans conducteur. Les données sont rares pour évaluer et comparer ces différents projets.

«The Last Driver License Holder» vient néanmoins de publier son rapport pour la période de décembre 2017 à novembre 2018, à destination de toutes les entités opérant sous licence et testant des véhicules autonomes sur des routes publiques en Californie.

Les voitures autonomes GM Cruise (à gauche) et Zoox (à droite)
Les voitures autonomes GM Cruise (à gauche) et Zoox (à droite)

En termes de désengagement, c’est-à-dire la nécessité de reprise des commandes par un humain, Waymo démontre sa supériorité avec 0,06 désengagement pour 1 000 km, c’est-à-dire 1 désengagement tous les 17 846,8 km. GM Cruise et Zoox complètent le Top 3 avec une autonomie supérieure à 3 000 km.

Dernier de ce classement, Apple compte très exactement 69 510 désengagements pour ses 62 véhicules sur une distance de 127 592 km, c’est-à-dire un désengagement tous les 1,7 km. Un chiffre qui fait écho aux nombreuses difficultés de ce projet avec vols de technologies, restructuration anticipée amorcée et licenciements.

La voiture autonome Apple
La voiture autonome Apple

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • , 18/02/2019 - 11:36

    Comme on ne sait absolument pas quelles sont les technologies et/ou situations testées par les uns ou les autres, il est impossible de tirer la moindre conclusion de ce rapport ou de ces statistiques quant à l'avancée des programmes de chacun. En revanche, une certitude : aucune de ces autos n'est prête à rouler dans le trafic sans assistance.

    Répondre Signaler ce contenu comme inapproprié

A lire aussi