La Toyota Venza revient avec un moteur hybride de 219 ch

Avec un passé de lourd monospace, le Toyota Venza revient sur la scène aux Etats-Unis avec un moteur hybride à trois moteurs électriques fort de 219 ch.

par Soufyane Benhammouda 28 Mai 2020 07:18

Le Venza est similaire au Harrier japonais
Le Venza est similaire au Harrier japonais

Profitant de l’un de ses principaux marchés, Toyota propose continuellement des nouveautés aux clients Américains (on pense notamment à la nouvelle génération de Toyota Rav4 hybride rechargeable, ou encore le Toyota Highlander). Après une carrière passée sous la forme d’un placide monospace, le Toyota Venza fait son retour au pays de l’Oncle Sam. Mais le Toyota Venza ne sera pas totalement inédit, puisqu’il reprend exactement la même base que le Toyota Harrier vendu sur son marché domestique. Son nom n’est donc motivé que par des raisons marketing, afin de ne pas perturber les conducteurs américains. Le SUV embarque la motorisation hybride de la marque avec le 4 cylindres essence 2,5 litres, associé à trois moteurs électriques tout de même. La puissance totale ne grimpe pas vers des sommets cependant, et se limite à une valeur de 219 ch. Devant les bancs de l’EPA, l’agence américaine de l’environnement, le SUV avoue une consommation moyenne de 40 mpg, soit près de 5,9 l/100 km.

L'habitacle est soignée et à haute teneur technologique
L'habitacle est soignée et à haute teneur technologique

Un spectre Lexus dans l’habitacle du Toyota Venza

La configuration mécanique offre ainsi une transmission intégrale gérée électroniquement avec le système On-Demand. Placé sur le train arrière, le troisième moteur réagit instantanément à la demande de la cellule de commande électronique pour fournir le couple nécessaire aux roues selon les situations. L’habitacle du Toyota Venza ne dépaysera pas les habitués des produits Toyota. Le coup de crayon semble toutefois moins extravagant que d’habitude. La qualité perçue apparaît aussi en hausse avec des choix de matériaux et des coloris flatteurs. Il règne dans ce cocon un esprit Lexus pas totalement étranger, puisque le duo Venza/Harriere reposant sur la plateforme TNGA GA-K, pourrait servir de base au prochain Lexus RX.

Aucune commercialisation n’est prévue sur le Vieux Continent. Rappelons-en revanche que le Highlander, jusqu’à présent réservé aux USA, arrivera désormais en Europe avec un moteur hybride.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.