La Toyota Mirai Hydrogène victorieuse du 3eme eRallye Monte Carlo

La Toyota Mirai hydrogène de Toyota France, confiée à l’équipage #38 composé d'Alexandre Stricher et de Hugo Lara, a remporté le troisième eRallye Monte-Carlo 2018.

par Olivier Grouse 02 Nov 2018 16:15

Quarante équipages de sept nationalités différentes étaient inscrits à ce 3ème eRallye Monte-Carlo, 1 200 km de course entre Nevers Magny-cours et Monaco. Organisé par l’Automobile Club de Monaco du 24 au 28 octobre, il s’agit d’un rallye de régularité conforme au règlement de la FIA et réservé aux voitures « zéro émission ». Ce sont essentiellement des voitures électriques à batterie.

Comme pour les deux précédentes éditions, Toyota a engagé une flotte de Toyota Mirai Hydrogène et c’est l’une d’elles, confiée à l’équipage #38 d’Alexandre Stricher et d’Hugo Lara, qui s’imposent avec 1 100 points cumulés. À noter la 3ème place d’une autre Toyota Mirai de Jacques et Serge Pastor avec un cumul de 1 140 points.

Toyota accélère dans l’hydrogène

Pour cette deuxième participation, la Toyota Mirai s’impose encore. C’est une victoire pour l’équipage, la marque Toyota, mais aussi pour l’hydrogène, qui a démontré une nouvelle fois sa fiabilité et l’avantage d’une autonomie importante et d’une recharge rapide. Air Liquide a développé pour l’occasion une station mobile, qui permet de ravitailler la voiture.

Pour rappel, une recharge de 3 à 5 minutes offre une autonomie de plus de 500 km très compétitive par rapport aux voitures à essence. Lancée officiellement au Japon en décembre 2014, puis au printemps 2015 en Californie, la Toyota Mirai est disponible à la vente dans sept pays européens : Allemagne, Danemark, Royaume-Uni, Suède, Norvège, Belgique et Pays-Bas et désormais la France malgré un réseau de stations pratiquement inexistant.

Mondial 2018 – Toyota annonce une nouvelle stratégie de croissance
Electricité, hydrogène, gaz naturel : comment choisir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.