Totem Automobili GTelectric réinvente l’Alfa Romeo Giulia GT Junior

Spécialisée dans la restauration d’anciennes, l’entreprise Totem Automobili se concentre sur l’Alfa Romeo GTelectric, convertie à la mobilité propre.

par Soufyane Benhammouda 31 Mar 2020 15:05

Tout est neuf, mais les évocations de son inspiratrice ne sont pas oubliées
Tout est neuf, mais les évocations de son inspiratrice ne sont pas oubliées

Dans le monde des voitures de collection, plusieurs mouvements ont vu le jour ces dernières années. Parmi ceux-ci, le restomod, qui consiste à restaurer et modifier une ancienne avec des pièces modernes, est rapidement devenu populaire. S’est ensuite ajoutée la technique du retrofit, qui consiste à installer un groupe électrique dans une voiture de collection. Totem Automobili a décidé des réunir les deux mondes pour la GTelectric.

Pour son nouveau projet de réinterprétation, la société a fait le choix de l’Alfa Romeo Giulia GT Junior, le célèbre coupé turinois de la fin des années 60. Plus qu’une simple restauration, qui respecte, elle, l’état d’origine, cette méthode donne un nouveau look à la Junior, avec une carrosserie inédite entièrement moulée en fibre de carbone. Le style évolue sensiblement, avec des nouvelles optiques à l’avant, qui rendent hommage aux versions 1750/2000, ainsi que deux feux ronds à l’arrière, visiblement inspirés par ceux de la Ferrari 488 GTB.

La carrosserie en carbone limite le poids, mais surement pas le prix de vente final
La carrosserie en carbone limite le poids, mais surement pas le prix de vente final

320 km d’autonomie pour la Totem Automobili GTelectric

Seulement 10% du châssis d’origine a été conservé, qui compose désormais avec une plateforme en aluminium spécifiquement dessinée pour accueillir la mécanique électrique et un niveau de puissance plus généreux. Au passage, le coupé troque ses éléments de suspension pour un installation classique de nos jours, à base de MacPherson à l’avant et une configuration multibras à l’arrière. L’amortissement est confié à un système Bilstein réglable, mais les acheteurs pourront aussi choisir entre un dispositif électronique ou à air.

La Totem Automobili GTelectric reçoit en outre une batterie de 50,4 kWh, qui est associée à un moteur de 520 ch pour 940 Nm de couple. Sur le bitume, le constructeur annonce un 0-100 km/h en 3,4 secondes, alors que l’autonomie pourrait approcher les 320 km. Le projet devait voir le jour au prochain Festival of Speed de Goodwood, mais le rassemblement a été annulé pour les raisons sanitaires que nous connaissons. Il faudra donc patienter encore un peu avant de voir arriver la GTelectric.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.