La Taycan Turbo S accélère plus fort que ce qui est annoncé par Porsche

Spécialistes des pistes de dragsters, le collectif DragTime a passé au crible les accélérations de la Porsche Taycan Turbo S sur le 400 mètres départ arrêté.

par Soufyane Benhammouda 13 Fév 2020 12:10

Héritière de Zuffenhausen, la Taycan à tout d’une Porsche. C’est ce que s’accordent à dire les premiers à voir essayé la berline électrique, qui vise sans honte la Tesla Model S qui pourrait prochainement gagner en autonomie. Reprenant le badge de la Porsche 911 habituées des performances devant le chronomètre, la Porsche Taycan Turbo S est allée sur les pistes de dragsters pour dévoiler ses accélérations.

Le passage au détecteur de mensonges a été réalisé par les spécialistes de la chaîne DragTimes, qui s’occupent de compiler les meilleures performances de véhicules à roues. Dotée de deux moteurs électriques, la berline allemande dispose d’une puissance totale de 625 ch, qui peut grimper à 761 ch avec la fonction Overboost de la Turbo S, pour un couple de 1 050 Nm. Sur le papier, elle annonce un 0-100 km/h en 2,8 secondes pour un 400 mètres départ arrêté en 10,8 secondes.

La Porsche Taycan Turbo S n'est pas née pour la piste, mais elle s'y défend bien
La Porsche Taycan Turbo S n'est pas née pour la piste, mais elle s'y défend bien

Les accélérations de la Taycan Turbo S sont aussi rapides que celles de la Model S P100DL

Posée sur le bitume d’une piste de dragsters et affublée de V-Box, la Porsche Taycan Turbo S a avoué des accélérations plus intéressantes que celles qui sont annoncées par le constructeur. Dans le meilleur des exercices, elle a passé la barre des 400 mètres en 10,52 secondes, avec une vitesse de passage de 129,48 mph, soit 208,33 km/h. Le 0-100 km/h a été enregistré avec une moyenne de 2,49 secondes lors d’exercice entièrement dédié à ce chronomètre. Dans la plupart des cas, la valeur pouvait grimper à 2,75 secondes, ce qui reste en dessous des annonces officielles.

Les accélérations de la Porsche Taycan Turbo S se placent ainsi au niveau de celles d’une McLaren 650S ou d’une Mercedes-AMG E63 S, bien moins lourdes en raison de l’absence de batteries. La berline se positionne aussi entre les deux meilleurs relevés de la Tesla Model S P100 DL, qui affichent des chronos de 10,514 secondes et 10,531 secondes.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.