La supercar T.50 de Gordon Murray affiche son aérodynamique

Gordon Murray, le père de la mythique McLaren F1, lance une première image de sa futur supercar, dotée d’une aérodynamique insolite.

par Soufyane Benhammouda 15 Déc 2019 08:00

Célèbre pour avoir donné naissance à l’une des voitures de sport de luxe les plus abouties de l’histoire, Gordon Murray, semblait s’égarer dans des projets étonnants. Preuve en est avec la T25, qui semble tout aussi crédible qu’une feu Autolib. Toutefois, l’ingénieur anglais a récemment décidé de revenir aux affaires avec une supercar, la T.50. Après un premier croquis, l’ingénieur sud-africain lance sur la Toile une image figeant le style de sa prochaine création. L’occasion d’appréhender ses proportions, qui semblent aussi ramassées que celles de la McLaren F1, l’une des sportives haut de gamme les plus abouties de l’histoire.

Le ventilateur placé à 'arrière présente plusieurs fonctions intéressantes
Le ventilateur placé à 'arrière présente plusieurs fonctions intéressantes

Gordon Murray n’oublie pas le sens des traditions mécaniques

Inspiré par ses travaux sur la Brabham BT46B engagée en Formule 1 dans les années 70, Gordon Murray a décidé d’installer un ventilateur d’un diamètre de 400 mm à l’arrière de sa supercar. Associé au soubassement, ce dispositif permettra d’accélérer l’air qui passe sous la voiture afin de créer un important effet de sol. Sans appendices aérodynamiques, la T.50 sera alors ventousée sur le bitume. Son action devra également améliorer la trainée aérodynamique, tout en évacuant l’air chaud en provenance du moteur.

La salle des machines enfermera un V12 3,9 litres atmosphérique en provenance de Cosworth. D’une puissance proche des 650 ch pour 450 Nm de couple en mode Standard, il pourra grimper à 700 ch en mode Vmax. Dans ce dernier cas, la zone rouge sera située à 12 500 tr/min ! Friand des conduites sportives traditionnelles, Gordon Murray a aussi installé une boîte manuelle à six rapports. Un choix étonnant dans une voiture aussi avancée en terme d’ingénierie et à l’heure des boîtes robotisées.

La T.50 sera dévoilée au mois de mai prochain, avec une commercialisation prévue pour 2022. Seulement 100 exemplaires sont prévus, à un prix unitaire proche des 3,0 millions d’euros. Vous avez encore un peu de temps pour économiser…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.