La première batterie à recharge rapide sera-t-elle une GM / Honda?

General Motors (GM) et Honda ont décidé de regrouper leurs énergies et leurs bureaux d’étude pour créer de nouvelles batteries ultra-performantes et à recharge rapide destinées aux véhicules électriques.

par Olivier Grouse 05 Sep 2018 15:00

Acheter une voiture électrique ? Jamais de la vie. Ça n’avance pas. Ça ne va pas assez loin. Et il faut une éternité pour recharger la batterie. Les nouvelles technologies ont beaucoup progressé et ont réglé les deux premiers challenges. La majorité des voitures électriques ont des vitesses égales aux véhicules thermiques et une autonomie de 300 km au minimum, bien supérieure aux besoins quotidiens. Mais quid des temps de recharge de la batterie ?

GM et Honda ont donc décidé de s’associer pour créer de nouvelles batteries ultra-performantes destinées aux véhicules électriques. Le projet est de développer de nouveaux composants de batteries de chimie avancée, y compris la cellule et le module, en vue de fournir une densité énergétique plus élevée, des emballages plus petits et des capacités de recharge plus rapides. Pour rappel, il faut environ 9 heures pour recharger complètement la Chevrolet Bolt et 7,5 heures sur une prise normale.

Les différents constructeurs de batteries sont tous en course pour créer le modèle idéal, c’est-à-dire une batterie puissante, sécurisée, et avec un temps de recharge minimal. Pour rappel, une batterie est un transformateur d’énergie chimique en énergie électrique. Dans le cas d’un modèle lithium-ion, l’échange entre l’ion lithium et l’électrode positive est optimal et réversible, c’est-à-dire que la batterie peut être rechargée. Selon les technologies, la tension nominale d’un élément Li-ion est de 3,6 ou 3,7 V.

Le temps de recharge est principalement limité par le voltage. Pour ceux qui se souviennent de leurs cours de physique, dans la formule « magique », P=I*U (P=puissance, I=ampérage, U=tension), l’objectif est est d’augmenter le voltage sans compromettre la sécurité du véhicule et du conducteur. L’utilisation de matériaux solides dans la batterie, comme suggéré entre autres par Henrik Fisker, est une option prise très au sérieux.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.