La nouvelle Hyundai i20 inaugure une motorisation hybride

La célèbre citadine de la firme coréenne, la Hyundai i20, profitera du rendez-vous suisse pour se dévoiler sous une nouvelle génération.

par Soufyane Benhammouda 26 Fév 2020 12:30

Apparue en 2008 avec la première génération, la Hyundai i20 a évolué au fil des années pour affronter ses concurrentes dans un segment très disputé. A l’occasion du prochain salon de Genève, la citadine coréenne se montre sous un tout nouveau jour et embarque de nouvelles technologies. Le style est l’un des principaux critères d’achat dans le segment des citadines. C’est sans doute ce qui a poussé les stylistes de la marque à revoir leur copie et à proposer une i20 aux lignes très affûtées, depuis la calandre à la poupe expressive, qui répondent au mouvement Sensuous Sportiness. Elle apparaît ainsi plus trapue, mais les dimensions n’évoluent guère. La longueur grimpe de seulement 5 mm (4,04 mètres de long), alors que la largeur prend 30 mm. Le volume de coffre est toutefois plus généreux avec 351 litres disponibles.

L’habitacle évolue sur la même trajectoire et embarque les dernières technologies de la marque. Aucun visuel n’a été fourni par le constructeur pour le moment, mais la planche de bord devrait recevoir deux dalles de 10,25 pouces. La connectivité pour les smartphones sera prévue, tout comme des ports USB ou un rangement équipé d’un chargeur à induction. Les aides à la conduite seront aussi au rendez-vous avec un régulateur de vitesse qui anticipe les virages ou un freinage automatique d’urgence.

Un alterno-démarreur 48v pour la Hyundai i20

La gamme de motorisation ne sera pas tout à fait inédite, et le catalogue s’ouvrira avec le 1,2 litre essence de 84 ch associé à la boîte à cinq rapports. Le 3 cylindres 1,0 litre T-GDI essence inaugure toutefois l’arrivée d’un système de micro-hybridation 48v à alterno-démarreur. Le dispositif sera proposé d’office sur le haut de gamme de 120 ch, alors que la version 100 ch proposera l’équipement en option, tout comme le choix entre la boîte manuelle à six rapports ou l’unité 7DCT à double embrayage.

Les données de consommations et les valeurs de CO2 homologuées seront communiquées à l’approche de sa commercialisation en France.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.