La micro-hybridation arrive sur l’Audi A4 restylée

Lancée en 2015 sur le marché, l’Audi A4 profite du printemps pour s’offrir un sérieux lifting de mi-carrière.

par Soufyane Benhammouda 19 Mai 2019 09:00

Véritable best-seller de la marque aux anneaux, l’Audi A4 ferraille fort pour se faire une place sur un segment de marché particulier. Afin de conserver son image, la berline familiale reçoit un lifting particulièrement copieux pour sa seconde moitié de carrière. Si certaines lignes peinent à cacher son âge, elle se rapproche désormais des autres produits de la marque.

On remarque ainsi un faciès proche de l’Audi A1 ou une poupe calquée sur l’Audi A6. L’habitacle évolue dans une moindre mesure. Les habitués remarqueront notamment une nouvelle connectivité, avec un écran central de 10,1 pouces doté de la technologie MMI.

L'Audi A4 singe la plus grande A6 avec ses évolutions esthétiques
L'Audi A4 singe la plus grande A6 avec ses évolutions esthétiques

Les évolutions les plus importantes se retrouvent sous les capots de quelques versions, avec l’apparition de la technologie hybride MHEV 12 volts. Sont ainsi concernés les mécanique essence TFSI de 150, 190 et 245 ch. Les modèles diesels recevront ce dispositif ultérieurement.

La version la plus sportive, l’Audi S4, prendra la trajectoire des autres modèles de la gamme. Elle s’équipera en Europe d’un V6 3,0 litres TDI de 347 ch pour 700 Nm de couple. Cette mécanique partagée avec les Audi S5, SQ5, S6 et S7 annonce une consommation moyenne proche de 6,2 l/100 km sur un cycle WLTP.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.