La Genesis G80 adopte les dernières technologies embarquées

Après le gros SUV GV80, c’est au tour de la Genesis G80 de voir le jour. La berline statutaire compte s’attaquer aux références allemandes.

par Soufyane Benhammouda 31 Mar 2020 10:38

la G80 offre un empattement généreux de 3,0 mètres
la G80 offre un empattement généreux de 3,0 mètres

Branche haut de gamme de Hyundai, la marque Genesis entend se frotter aux références du segment, allemandes bien sûr, mais aussi japonaises avec des marques comme Lexus et Infiniti. Pour sa première bataille, la marque coréenne avait envoyé le GV80. C’est désormais au tour de la Genesis G80 d’abattre ses cartes.

Pour dégainer aussi vite, le fabricant a sans surprise repris la base de son SUV. Ainsi, la limousine reprend les mêmes codes stylistiques, regroupés sous la signature Athletic Elegance, avec notamment sa grande calandre en V et ses doubles phares à l’avant. La poupe adopte un profil fuyant très en vogue, similaire à la coupe d’une Audi A7, qui affiche presque les mêmes dimensions que la G80. Avantage toutefois à la coréenne avec ses 5,0 mètres de long et son empattement de 3,0 mètres.

L'intérieur de cette berline haut de gamme met forcément l'accent sur le luxe et la technologie
L'intérieur de cette berline haut de gamme met forcément l'accent sur le luxe et la technologie

Technologies avantgardistes pour la Genesis G80

Avec de telles mensurations, l’habitacle offre un espace généreux en phase avec le standing de la voiture. Le dessin de l’intérieur est similaire à celui du Genesis GV80, à l’exception de légères retouches spécifiques à la berline. Mais la dotation technologique reste identique, avec la présence d’un combiné d’instrumentation de 12,3 pouces à affichage en 3D, et un écran central de 15,5 pouces ouvrant sur le système d’infodivertissement.

La Genesis G80 repose sur une suspension contrôlée électroniquement, elle-même reliée à une caméra qui scanne la route pour anticiper le relief et adapter les lois d’amortissement, et ce afin de garantir un confort optimal quelques soit l’obstacle qui se présente. La quiétude à bord est aussi renforcée par le système actif de suppression du bruit du GV80.

La gamme de motorisations pour cette berline qui pourrait ne jamais voir le jour chez nous, se compose d’un 2,2 litres diesel de 210 ch et 441 Nm, ainsi que deux blocs essence : le moteur 2,5 litres turbo ouvre la gamme avec 304 ch pour 421 Nm, et un V6 3,5 litres de 380 ch et 530 Nm occupe le haut du tableau.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.