La fin du suspense pour Elon Musk et Tesla

C'est le PDG de Tesla lui-même qui a mis fin au suspense en informant les six membres du conseil d'administration de son intention de stopper le processus de capitalisation privée et de maintenir Tesla en Bourse.

par Olivier Grouse 29 Août 2018 08:00

Après un mois d’août d’incertitude indécente, c’est finalement le PDG de Tesla lui-même qui a mis fin au suspense en informant les six membres du conseil d’administration de son intention de stopper le processus de capitalisation privée et de maintenir Tesla en Bourse.

Photo: REUTERS/Aaron P. Bernstein
Photo: REUTERS/Aaron P. Bernstein

Depuis le 7 août, et le fameux tweet d’Elon Musk annonçant son souhait de privatisation de Tesla, les informations contradictoires se succédaient encore plus vite qu’une Model S en mode Ludicrous. Entre les hauts et bas du titre Tesla en bourse, les pressions des groupes Goldman Sachs et Morgan Stanley de suspendre la couverture des actions, les scoops de noms susceptibles de financer Tesla, entre autres le FIT d’Arabie Saoudite, il était temps pour tous de revenir au principal : construire des voitures électriques… au grand soulagement des actionnaires.

Pour rappel, à l’échelle mondiale, Tesla a livré environ 40 740 véhicules au cours du deuxième trimestre de 2018, soit un total de 103 000 unités après l’exercice 2017. À partir de 2018, la gamme de modèles de Tesla comprend la Tesla Model S, la Tesla Model X, la Tesla Model 3, ainsi que les futurs modèles Tesla Semi et Roadster. Le chiffre d’affaires de Tesla était environ 11,8 milliards de dollars américains au cours de l’exercice 2017.

L'Arabie Saoudite au secours de Tesla
Le FIP Saoudien en pourparlers avec un concurrent de Tesla

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.