La fin de la BMW i8 a sonné : la sportive s’en va après six ans de carrière

La BMW i8, sportive hybride allemande, prendra sa retraite dès le mois prochain après six ans de carrière.

par Soufyane Benhammouda 16 Mar 2020 12:10

Première sportive de son espèce, la BMW i8 a ouvert une nouvelle page dans le monde des sportives électrifiées. Au terme d’une carrière de six ans et une production à plus de 20 000 exemplaires, l’hybride sortira du catalogue de la marque dès le mois prochain, pour joindre le musée, les livres d’histoire automobile et le garage des collectionneurs.

C’est en 2009 que la firme bavaroise a dessiné ses ambitions en la matière, en dévoilant au salon de Francfort le BMW Vision Efficient Dynamics. D’aucuns n’auraient alors imaginer voir ses lignes futuristes fouler la route un jour. Pourtant, en 2014, la marque à l’Hélice lance la BMW i8. Aidée par son physique avantageux et quelques apparitions remarquées dans des blockbusters comme Mission Impossible, la BMW i8 s’est rapidement frayée un chemin dans le segment. Animée par un 3 cylindres essence sonore et un moteur électrique, elle proposait 374 ch, avec un 0-100 km/h expédié en 4,6 secondes. Le tout en étant capable de compter sur sa batterie rechargeable de 11,6 kWh pour rouler pendant 55 km sans la moindre émission.

En version Roadster, la BMW i8 fait tourner les têtes
En version Roadster, la BMW i8 fait tourner les têtes

La fin de la BMW i8 ouvre sur un nouveau chapitre

Initialement proposée en version coupé, la BMW i8 s’est aussi décliné en une nécessaire version roadster. Avec l’ouverture de ses portières en élytre et son dessin de supercar, elle avait tout pour faire le show, tout en conservant ses attributs mécaniques et écologiques. Cette version a alors redonné du souffle à la sportive, qui s’est écoulée au total à plus de 20 000 unités, et ce malgré un prix de vente délirant de 156 900 euros.

C’est le prix de la technologie qui a permis à BMW de développer ses solutions hybrides et électriques d’aujourd’hui, mais aussi de demain. La BMW i8 pourrait toutefois connaître une descendante électrique, dérivée du BMW M Next.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.