La DS 9 veut être la traduction ultime du haut de gamme français

Conformément aux annonces, la nouvelle DS 9 vient d'être dévoilée. Elle devient ainsi l’expression la plus haut de gamme de l’automobile française.

par Soufyane Benhammouda 25 Fév 2020 13:00

La vie de chateau
La vie de chateau

Neuf, comme le nombre d’années (ou presque) qu’il a fallu attendre pour voir arriver une berline premium dans la gamme du constructeur, annoncée alors par le Numéro 9 Concept. Si DS n’était pas prêt pour s’investir dans le segment des berlines, préférant le juteux marché des SUV avec le DS7, la DS 9 voit désormais le jour à l’occasion du salon de Genève.

Sans surprise, et comme tous les autres modèles du groupe qui pratiquent l’échangisme, la DS 9 emploie une base déjà connue. Il s’agit de la plateforme EMP2 de la Peugeot 508, en version allongée telle qu’elle est proposée en Chine. Soit la plus longue forme de berline qui existe chez PSA, pour offrir à la DS une longueur de 4,93 mètres et un empattement de 2,90 mètres. Avec des dimensions du segment supérieur à la Peugeot 508, la DS 9 est aussi longue qu’une Mercedes Classe E. Et c’est justement ces références là, avec l’Audi A6 et la BMW Série 5, que le porte-drapeaux français souhaite chatouiller.

La présentation tirée à quatre épingle est similaire à celle du DS 7 Crossback
La présentation tirée à quatre épingle est similaire à celle du DS 7 Crossback

Rien de neuf sous le capot de la DS 9

La DS 9 embarquera les motorisations thermiques déjà connues, mais elle sera aussi disponible avec la version e-Tense à technologie hybride rechargeable. Comme la Peugeot 508 ou même la Citroën C5 Aircross, le 1,6 litre THP sera associé à un moteur électrique installé dans la boîte e-EAT8, pour une puissance totale de 225 ch.

La batterie de 11,9 kWh promet une autonomie comprise entre 40 et 50 km. Les modes de conduite et le fonctionnement seront donc parfaitement similaires aux autres modèles du groupe. À noter qu’une version plus puissante sera proposée plus tard, avec près de 250 ch, alors qu’une déclinaison Hybrid4 est attendue avec 360 ch.

Cette berline premium sera commercialisée au deuxième semestre 2020 et sera produite en Chine, aux côté de la Peugeot 508 L. Le prix n’a pas encore été communiqué mais celui-ci devrait facilement avoisiner les 50 000 euros.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.