La Corée du Sud investit 7,5 millions d’euros dans l’hydrogène au biogaz

Ce projet de la Corée du Sud se concentrera sur l'hydrogène créé via du biogaz non utilisé obtenu à partir de matériaux organiques.

par Olivier Grouse 28 Mar 2019 08:00

Le ministère sud-coréen de l’Industrie a annoncé jeudi qu’il investirait 7,5 millions d’euros au cours des trois prochaines années pour la création de stations de recharge d’hydrogène utilisant du biogaz. Le ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Énergie a déclaré que le projet cadrait avec la vision du gouvernement de construire une société utilisant l’hydrogène comme principale source d’énergie pour la production, les véhicules et d’autres utilisations quotidiennes.

Les stations de recharge électrique et hydrogène visibles sur Google Maps

Le projet se concentrera sur deux points clés. Tout d’abord, le développement de technologies permettant d’extraire de l’hydrogène à l’aide de biogaz non utilisé obtenu à partir de matériaux organiques. La construction de stations de charge permettra d’utiliser ces ressources pour alimenter des bus à pile à combustible électriques. La Corée du Sud espère ainsi transformer tous les véhicules utilitaires avec ce type d’énergie d’ici 2035.

Air Liquide élargit son potentiel hydrogène à Paris et en Corée

Environ 80% du biogaz actuellement produit chaque année en Corée du Sud est utilisé, tandis que 20% est jeté.  On estime que 1 380 tonnes d’hydrogène suffisent pour charger 55 200 autobus compatibles.

Hyundai Nexo Fuel Cell : on a testé le nouveau SUV électrique à hydrogène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.