La Colombie-Britannique va interdire les voitures essence et diesel à partir de 2040

La Colombie-Britannique a voté son plan d'interdiction des ventes de voitures à essence et diesel neuves à partir de 2040.

par Olivier Grouse 04 Juin 2019 08:00

La Colombie-Britannique, à l’ouest du Canada, a adopté une nouvelle loi sur les véhicules. Elle exige que toutes les voitures vendues dans la province soient des « véhicules à zéro émission » à partir de 2040. Cela inclut les voitures électriques, les véhicules hybrides rechargeables et les véhicules à pile à combustible à hydrogène.

À partir de 2025, 10% des ventes de voitures dans la province devront respecter cette nouvelle loi. Et les exigences vont s’accélérer jusqu’en 2040. L’objectif est de renouveler le parc automobile. Cette initiative vise aussi à inciter les constructeurs automobiles à vendre davantage de véhicules électriques dans la province, a déclaré Dan Woynillowicz, directeur des politiques d’Énergie propre Canada.

Les meilleures voitures électriques pour la ville

Dan Woynillowicz a ajouté: « Cela contribuera grandement à résoudre un problème qui se pose en Colombie-Britannique, à savoir que le nombre de Britanno-Colombiens intéressés par l’achat d’une voiture électrique est plus élevé que le nombre de voitures en stock chez les concessionnaires », a-t-il déclaré à la CBC.

Cette nouvelle loi est la plus agressive en Amérique du Nord. Elle offre entre autres, aux acheteurs de voitures électriques un rabais de 3 300 euros en plus du nouveau crédit d’impôt national canadien de 3 300 euros. La province de Colombie-Britannique rejoint la Grande-Bretagne, Israël, la Chine, la Norvège, les Pays-Bas, la France, l’Inde et un nombre croissant d’autres pays dans le monde qui envisagent d’interdire les moteurs à combustion interne à l’avenir.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.