La Chine réduit ses subventions pour les voitures électriques

La Chine a annoncé son intention de réduire les subventions accordées aux voitures électriques.

par Olivier Grouse 03 Avr 2019 16:30

Le ministère chinois des Finances a annoncé les modifications dans une déclaration sur son site internet. Les voitures électriques doivent maintenant avoir une autonomie d’au moins 250 km pour pouvoir prétendre à une subvention. Et malgré tout, la subvention pour les voitures électriques avec une autonomie de 400 km est réduite de moitié, à 3 300 euros par véhicule contre 6 600 euros jusqu’à présent.

Après une période de transition, ces subventions seront supprimées et appliquées aux infrastructures. La Chine espère que cette initiative encouragera l’innovation et l’amélioration de la technologie pour vendre des véhicules électriques. Le ministère énumère un certain nombre d’objectifs pour un « développement de haute qualité » des véhicules à énergie nouvelle, au-delà de la réduction des subventions.

Débuts de la première chaîne de production de batteries à électrolyte solide en Chine
Liu Kun, le ministère chinois des Finances
Liu Kun, le ministère chinois des Finances

Suite à la politique d’encouragement des véhicules électriques en vue de favoriser les véhicules avec autonomie supérieure a 400 km, les ventes de véhicules électriques en Chine avaient explosé au début de 2019, alors que les ventes totales de voitures dans le pays ont chuté.

Le ministère des Finances a également annoncé de nouvelles normes et exigences techniques en matière de subvention des bus électriques. Ces derniers rencontrent un énorme succès en Chine. Environ 99% des bus électriques du monde se trouvent désormais dans le pays. Comme la ville de Shenzhen qui a électrifié l’ensemble de sa flotte d’autobus avant la fin de l’année 2017.

Le boom des bus électriques en Europe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.