Koenigsegg va construire une supercar hybride sans émission à 1 million de dollars

Quelques heures après la signature du partenariat technique entre Koenigsegg et NEVS, Christian von Koenigsegg a déclaré dans une interview avec Top Gear, que sa société préparait une nouvelle voiture.

par Olivier Grouse 06 Fév 2019 09:30

«Nous cherchons à élargir notre offre. Nous pensons que si nous fabriquions une supercar super-exclusive sur mesure à un prix légèrement inférieur … nous pourrions obtenir des volumes allant jusqu’à plusieurs centaines d’unités» a déclaré Christian von Koenigsegg. Ce dernier avait récemment avoué que la Tesla Roadster l’avait pris au dépourvu, mais qu’il avait mis au point une technologie, notamment un groupe motopropulseur hybride plug-in pour sa supercar Regera. Une solution qui pourrait intéresser NEVS, avec qui il vient de signer un contrat de partenariat.

Durant cette interview, Mr. Von Koenigsegg a aussi déclaré qu’il souhaitait que la voiture soit «totalement neutre en CO2». L’entreprise espère atteindre cet objectif en associant un système hybride électrique au moteur à combustion de Koenigsegg. Connu sous le nom de «freevalve», il remplace un arbre à cames traditionnel par une série d’actionneurs qui contrôlent individuellement chaque soupape dans le moteur.

Ce «freevalve» peut maintenir certaines vannes fermées ou fermer des cylindres entiers pour améliorer l’économie de carburant lorsque c’est nécessaire, et il peut fonctionner avec plusieurs types de carburant. «L’idée est de prouver au monde que même un moteur à combustion peut être totalement neutre en CO2», a-t’il déclaré. Cette supercar hybride à un million de dollars sera donc la première étape du partenariat entre Koenigsegg et NEVS.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.