Kia et Hyundai développent un système ICT qui anticipe les virages

Les deux marques coréennes Kia et Hyundai devraient rapidement proposer le nouveau système ICT, qui permet à la boîte de vitesse d’anticiper les virages.

par Soufyane Benhammouda 28 Fév 2020 07:06

Développé par les deux marques coréennes du même groupe, le système baptisé Information and Communication Technology (ICT) serait rapidement proposé dans les véhicules de leur gamme. Ce dispositif viendra compléter le système Navigation-based Smart Cruise Control, qui met à profit la navigation pour réguler la vitesse à l’approche d’un virage.

Faisant partie intégrante du développement des aides à la conduite qui mèneront un jour vers la voiture autonome, le système ICT compile les informations collectées par les capteurs et caméras, ainsi que par le GPS 3D, afin d’anticiper les virages et d’engager le rapport de boîte le plus approprié. Selon le relief qui se présente devant la voiture, le rétrogradage anticipé permettra aussi de solliciter le frein moteur.

Les véhicules d’essai équipés de cette technologie ont ainsi avoué moins de changements de rapports de boîte de l’ordre de 43 %, par rapport à des modèles conventionnels. Aussi, la fréquence de freinage a reculé de 11 %, réduisant ainsi la concentration, et donc la fatigue au volant, tout comme l’usure des freins.

Le système ICT agit directement sur la boîte automatique connectée
Le système ICT agit directement sur la boîte automatique connectée

La date de déploiement du système ICT n’a pas encore été communiquée

À l’aube de son développement, le système ICT va rapidement évoluer en profitant des réseaux 4G ou 5G. Il sera ainsi capable de communiquer avec les feux, alors que l’intelligence artificielle embarquée lui permettra d’apprendre les tendances et styles de conduite afin d’adapter les réglages aux conducteurs.

Byeong Wook Jeon, le chef du Laboratoire de Recherche sur le Contrôle des transmissions intelligentes a déclaré : « Les véhicules évoluent au-delà des simples appareils de mobilité pour devenir des solutions de mobilité intelligentes. Même un domaine traditionnel de l’automobile, comme le groupe motopropulseur, est en train de devenir une technologie optimisée pour la mobilité intelligente, grâce aux efforts d’intégration du système ICT et des technologies d’intelligence artificielle« .


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.