Kia e-Soul Cargo : le crossover se transforme en utilitaire électrique

En attendant l’arrivée d'un prochain utilitaire électrique, Kia lance le e-Soul Cargo adapté aux livraisons quotidiennes avec une grande autonomie.

par Soufyane Benhammouda 19 Juin 2020 07:21

Kia devrait rapidement s’inscrire dans le sillage du groupe PSA, qui a récemment lancé un trio d’utilitaires électriques. Pour patienter, Kia lance le e-Soul Cargo, une déclinaison utilitaire du crossover électrique. La forme du e-Soul se prête bien à l’exercice : avec un pavillon plat et une chute de hayon à 90°, le crossover prend la forme d’un ludospace, très souvent dérivé d’un utilitaire. Pour cette version Cargo, la marque coréenne a donc emprunté le chemin inverse en supprimant la banquette arrière, au profit d’une cage fixée aux parois.

Celle-ci se compose d’un plancher plat en métal et d’une grille de protection des passagers avant. Pour ne pas sacrifier la profondeur du coffre, une trappe permet d’y loger quelques affaires supplémentaires. Au total, le Kia e-Soul Cargo annonce un volume de chargement total de 1 000 litres. Soit exactement le même volume revendiqué par la Ford Fiesta Van.

Le volume de stockage est de 1 000 litres
Le volume de stockage est de 1 000 litres

Le Kia e-Soul Cargo annonce 452 km d’autonomie

L’utilitaire repose sur la version 64 kWh du e-Soul. Il embarque donc une batterie d’une capacité idoine, ainsi qu’un moteur de 204 ch pour 395 Nm de couple.  Comme la version civile, l’autonomie grimpe à 452 km sur un cycle WLTP, soit largement plus que du côté des utilitaires de PSA dotés d’une batterie de 75 kWh pour 330 km d’autonomie.

Le Kia e-Soul Cargo est uniquement proposé au catalogue de la marque au Pays-Bas, au prix de 39 077 euros. Il repose sur une version Executive Line et fait donc le plein d’équipements. En cas de besoin, la marque indique que les clients pourront à nouveau installer une banquette en lieu et place de la cage.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.