Jeep lance une offre de financement au kilomètre parcouru

Après l’assurance au kilomètre, Jeep dévoile un nouveau mode de financement au kilomètre pour ses modèles Renegade et Compass.

par Soufyane Benhammouda 03 Juin 2020 07:30

Afin de relancer l’activité après une pause de plusieurs semaines avec l’épidémie de Coronavirus, les constructeurs développent de nouvelles offres. Mais ils pensent aussi à se démarquer de la concurrence pour attirer le chaland. A ce jeu, Jeep, dont on attend le premier SUV électrique en 2022, lance un nouveau mode de financement au kilomètre assez intéressant. En reprenant le principe des sociétés d’assurances, Jeep a déployé son offre Jeep Miles pour le financement de l’un de ses modèles. Après avoir déboursé un premier versement, le client devra payer chaque mois un mensualité fixe, à laquelle s’ajoutera ensuite une mensualité variable calculée selon le nombre de kilomètres effectués.

Le financement Jeep est adapté aux besoins

Le procédé est donc similaire à celui d’une location longue durée mais devrait satisfaire les clients aux besoins évolutifs. Et notamment en cette période de crise sanitaire, où les périodes de confinement appartiennent encore au domaine du possible. Dans ce cas là, les conducteurs pourraient ainsi réduire leur mensualité en raison de l’inactivité de leur véhicule.

La nouvelle proposition de Jeep s’applique au Renegade et au nouveau Compass. La gestion sera assurée par Leasys, la filiale de FCA Bank, qui se charge de définir la mensualité variable avec le kilométrage certifié par le module embarqué T-Box Mopar Connect, au prix de 0,15 euros le kilomètre. Ce type d’offre peut donc aider le constructeur à sortir la tête de l’eau après cette période particulière et potentiellement fatale pour l’économie automobile. Mais malgré les opérations commerciales et les plans de relances, ce surcroit d’activité pourrait, plus tard, remettre sur les bras de la marque de nombreux véhicules en retour de location.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.