Ionity baisse le prix de la recharge sur certaines bornes

Au début de l’année, Ionity a créé un ras de marée avec une grille tarifaire salée. L’entreprise annonce désormais une baisse des prix de la recharge.

par Soufyane Benhammouda 25 Mai 2020 09:20

Au début de l’année 2020, l’opérateur de recharge rapide sur le réseau autoroutier a annoncé une inquiétante hausse de ses prix. Avec sa communication hasardeuse, Ionity a fait trembler le segment des voitures électriques. Mais désormais, une baisse des prix de la recharge s’annonce dans ses stations. Ainsi, alors que le prix de la recharge était fixé au forfait à hauteur de 8,00 euros par passage en borne, le service Ionity a connu une sérieuse inflation au 31 janvier 2020. A cette date, l’opérateur a mis en place sa grille tarifaire avec un prix fixé à 0,79 euro le kWh consommé ! Cette annonce a alors fait les choux gras des détracteurs de la voiture propre, avant que Ionity ne décide de détailler son offre.

Né d’un consortium de constructeurs, le service proposait alors des prix préférentiels accessibles avec un abonnement et uniquement réservés aux véhicules électriques issus des fabricants concernés. Un avantage pour certain, mais un sérieux frein à l’achat pour d’autres, où le prix d’un plein de batterie équivaut à celui d’un plein de carburant classique. L’autonomie en moins.

La baisse des prix est effective pour une poignée de bornes
La baisse des prix est effective pour une poignée de bornes

Une baisse du prix de la recharge Ionity, sous condition

Toujours peu doué avec les méthodes de communication, Ionity a déjà prévu une nouvelle grille tarifaire, revue cette fois à la baisse. C’est ce que rapporte l’Avere France, l’Association nationale pour le développement de la mobilité électrique. En effet, depuis le 1er mai 2020, l’opérateur affiche un prix au kWh de 0,49 euros, soit une baisse de 0,30 euros.

Il n’est pas question de faire machine arrière toutefois, puisque cette baisse du prix de la recharge Ionity est motivée par des considérations solidaires en cette période, pour permettre à ceux qui ne disposent pas de solution de recharge ou de prises CCS (on pense notamment au connecteur CHAdeMo des Nissan Leaf) de pouvoir se recharger à l’approche de la saison estivale. Elle est aussi réservée aux bornes à paiement immédiat et multistandards d’une puissance maximale de 50 kWh, soit un parc de 25 unités réparties en France.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.