Hyundai, Toyota et Air Liquide défendent l’hydrogène au sommet du G20

Hyundai s'associe à Toyota et Air Liquide, tout en appelant à une action immédiate pour l’hydrogène en vue d'assurer une « planète durable » au sommet du G20.

par Olivier Grouse 26 Juin 2019 09:23

Euisun Chung, Vice-Président de Hyundai Motor Group, mais aussi Coprésident du Conseil de l’hydrogène, a appelé à une action immédiate pour assurer une « planète durable » dans son discours aux ministres de l’énergie du G20 à Karuizawa, au Japon.

Il a pris la parole devant les décideurs politiques, lors du déjeuner officiel de la réunion ministérielle du G20. Cette dernière traite des transitions énergétiques et de l’environnement mondial au service d’une croissance durable. Euisun Chung a souligné que les mots et les résultats des études ne suffisent pas pour progresser dans la transition vers des énergies propres.

Le Vice-Président a partagé sa conviction qu’une « société alimentée à l’hydrogène » constituait « la solution la plus viable » pour une transition énergétique réussie. D’après lui, l’hydrogène pourrait représenter près d’un cinquième de l’énergie totale consommée d’ici à 2050. S’agissant de sa contribution économique potentielle, il a ajouté que celui-ci pourrait créer un marché de 2 500 milliards de dollars, et créer des emplois pour plus de 30 millions de personnes.

Mr. Uchiyamada, Président de Toyota, a expliqué comment le Conseil de l’hydrogène collabore à plus de 20 projets de grande envergure, d’une valeur de plusieurs milliards de dollars, visant à amener ce carburant sur le marché de masse. De son côté, Mr. Potier, PDG d’Air Liquide, a appelé les gouvernements des pays du G20 à collaborer pour intégrer l’hydrogène dans leurs stratégies, politiques et réglementations de transition énergétique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.