Hyundai et H2 Energy vont créer « Hyundai Hydrogen Mobility »

Hyundai et H2 Energy vont exploiter ensemble l’écosystème européen de mobilité hydrogène pour camions.

par Olivier Grouse 25 Avr 2019 11:00

Signature du contrat entre Hyundai et H2 Energy
Signature du contrat entre Hyundai et H2 Energy

Hyundai Motor Company et H2 Energy AG ont annoncé aujourd’hui la signature d’un contrat portant sur la création d’une entreprise commune, Hyundai Hydrogen Mobility. Celle-ci vise à anticiper le plein essor de l’écosystème de la mobilité de l’hydrogène en Europe. Pour les débuts de cette coentreprise, Hyundai Motor livrera 1 600 camions hydrogène à Hyundai Hydrogen Mobility de 2019 à 2025.

Cette dernière louera ensuite une grande partie de cette flotte à l’association H2 Mobility Switzerland, principalement composée d’opérateurs de stations de ravitaillement, d’entreprises de transport et de logistique, ainsi que divers autres acteurs du secteur impliqués dans le développement de l’hydrogène en Suisse.

Le camion Hyundai FCEV
Le camion Hyundai FCEV
Déjà la deuxième génération de la Hyundai Ioniq hybride et rechargeable

En plus de l’accord conclu aujourd’hui, Hyundai Hydrogen Mobility prévoit également de développer la vente d’hydrogène en Suisse et d’autres pays européens par l’intermédiaire d’une filiale. Hyundai devrait donc d’abord s’implanter en Suisse, où la demande en camions hydrogène est importante, car ils sont exempts de la taxe routière nationale très élevée pour les camions diesel.

À plus long terme, dans le cadre de sa vision 2030, le groupe Hyundai Motor commence à promouvoir la croissance des industries de la pile à combustible et autres industries annexes dans le monde. Il s’agit de créer une société mondiale de l’hydrogène exploitant les technologies de ce type bien au-delà du secteur des transports.

Une station de recharge hydrogène Hyundai
Une station de recharge hydrogène Hyundai
Premier test réussi du camion autonome Hyundai

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.