Hyperloop TT dévoile sa capsule capable de voyager à 1 223 km/h

La percée technologique d'Hyperloop TT est un système de lévitation magnétique passif de nouvelle génération, appelée Inductrack. Celui-ci pourrait autoriser des voyages à plus de 1 223 km/h.

par Olivier Grouse 19 Mar 2019 08:00

Hyperloop Transportation Technologies, également connue sous le nom de HTT, est une société de recherche américaine créée selon une approche de collaboration pour développer un système de transport basé sur le concept Hyperloop, imaginé par Elon Musk en 2013. HyperloopTT a dévoilé sa capsule capable de voyager à 1 223 km/h et a annoncé en février dernier, avoir finalisé l’assemblage de sa première piste d’essai dans son centre de recherche et développement de Toulouse. C’est là qu’elle prévoit de commencer une série de tests d’ici avril.

La mission d’Hyperloop est de créer un avion au niveau du sol, en toute sécurité. C’est-à-dire de faire voler des capsules passagers et cargaison à travers un réseau de tubes à basse pression entre les villes. Les capsules seraient propulsées par un moteur à induction linéaire, une propulsion électromagnétique et des batteries rechargeables intégrées. En conséquence, le système est silencieux et sans émission. Chaque capsule mesure 30 mètres de long et peut transporter de 28 à 40 passagers. Ce système a été conçu pour des départs toutes les quarante secondes à une vitesse maximale de 1 223 km/h, c’est-à-dire capable de transporter 164 000 passagers par jour sur une ligne avec une efficacité maximale.

La percée technologique d’HyperloopTT réside dans un système de lévitation magnétique passif de nouvelle génération appelé Inductrack. Les aimants disposés dans une configuration de réseau de Halbach permettent la lévitation passive sur une piste non alimentée mais conductrice. De plus, la société a développé un nouveau matériau de revêtement appelé Vibranium pour la sécurité des capsules. Utilisant des capteurs en fibre de carbone et intégrés, ce nouveau matériau intelligent est huit fois plus résistant que l’aluminium et dix fois plus résistant que l’acier. Il peut transmettre des informations essentielles concernant la température, la stabilité, l’intégrité, sans fil et instantanément.

Hyperloop reproduit les hautes altitudes dans un environnement à basse pression à l’intérieur du système de tubes, en éliminant la majeure partie de l’air à l’aide de pompes à vide. Une solution qui permet de réduire considérablement les forces de traînée. De plus, il est automatisé avec des technologies de pointe qui ne nécessitent qu’une surveillance humaine minimale.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.