Hydrogène : Partenariat entre Toyota et Caetanobus SA

Toyota a choisi le constructeur de bus portugais Caetanobus SA pour sa première étape dans le développement de sa technologie hydrogène en Europe.

par Olivier Grouse 09 Oct 2018 08:20

Toyota va fournir sa technologie hydrogène au constructeur de bus portugais Caetanobus SA. Le contrat comprend la pile à combustible, les réservoirs d’hydrogène et d’autres composants majeurs. Ce sera la première fourniture de son système hydrogène en Europe. Caetanobus SA est un concepteur et fabricant portugais reconnu d’autobus et d’autocars qui se lance dans la construction de bus urbains à hydrogène.

Johan van Zyl, Président-Directeur Général de Toyota Motor Europe a expliqué « Par rapport à d’autres types de bus zéro émission, les modèles à hydrogène possèdent de gros avantages, comme une autonomie supérieure et un temps de ravitaillement plus court.»

En complément de ses recherches dans le domaine de l’hybride et de l’électrique, Toyota est aussi très actif dans la recherche du FCV (Fuel Cell Vehicle), avec le résultat qu’on connait tous : La Mirai. Élue Voiture Verte Mondiale de l’année 2016, c’est tout simplement le premier véhicule au monde de production de masse doté d’une pile à combustible à hydrogène. En théorie de l’hydrogène stocké dans des réservoirs en fibres de carbone, mélangé à de l’air extérieur dans la pile à combustible, et qui produit de l’énergie électrique par le biais d’une réaction chimique, avec comme seul rejet… de l’eau.

Vu les conditions de sécurité nécessaires, cette technologie a surtout été développée pour les véhicules de petites et moyennes tailles, en particulier les bus urbains. Au Japon, Toyota construit déjà des FCB (Fuel Cell Bus) et a dévoilé, entre autres, le 7 mars 2018, un nouveau bus « Sora » dont 100 exemplaires sont utilisés à Tokyo en préparation des jeux olympiques de 2020, et beaucoup d’autres commandes sont à venir.

Cette information a été dévoilée à Lisbonne à l’occasion de la visite du catamaran Energy Observer, premier navire de haute mer propulsé uniquement par énergie renouvelable solaire et hydrogène. Pour info, Energy-Observer est un navire de recherche de 30,5 par 12,8 m en voyage autour du monde pendant six ans pour tester et démontrer l’efficacité de la combinaison de différentes énergies renouvelables. Ce bateau a été nommé le premier ambassadeur des Objectifs de développement durable par le Ministère de la transition écologique et solidaire.

L’hydrogène a le vent en poupe et beaucoup de supporters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.