HRE lance la première jante imprimée en 3D

L’impression 3D ouvre de nouvelles perspectives en matière d’ingénierie et de production. Spécialisée dans les jantes, la société HRE présente la première roue en titane sortie d’une imprimante.

par Soufyane Benhammouda 19 Nov 2018 08:30

Déjà présente dans certaines de nos automobiles et promue à un usage intensif dans un futur proche, l’impression 3D permet d’explorer de nouvelles possibilités en termes de design, de techniques et de productions. Preuve en est avec la HRE3D+, la première jante en titane imprimée.

Produite en partenariat avec General Electric Additive, celle-ci est issue de la technique Electron Beam Melting. Au contact d’un faisceau laser, la poudre de titane se consolide pour donner naissance à une forme. Les différents passages, couche par couche, permettent ainsi de constituer l’objet final, avec des formes complexes souvent impossible à obtenir dans un processus traditionnel de production.

La complexité des formes n'est possible qu'avec l'impression 3D
La complexité des formes n'est possible qu'avec l'impression 3D

Au delà des considérations cosmétiques, cette technique de fabrication permet d’économiser de la matière : la poudre de titane non utilisée est ainsi récupérée puis nettoyée, avant de servir de base pour la production d’une autre pièce. Aussi, ces processus ont l’avantage de limiter les éléments qui composent la jante, permettant donc d’en maîtriser le poids.

HRE et General Electric ne se sont pas exprimés sur une éventuelle production en série. En attendant, ils exposent les premiers prototypes sous les arches d’une McLaren P1.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.