Hoversurf : un accident impressionnant pour la moto volante de la police de Dubaï

En 2018, la police dubaïote s’est équipée d'une moto volante. Lors d’une présentation, cette Hoversurf a eu un accident impressionnant.

par Soufyane Benhammouda 20 Juin 2020 08:32

La police de Dubaï adore les coup d’annonce et la communication débordante. Non contente de s’équiper des voitures les plus rapides de la planète pour afficher sa puissance financière, la police locale a aussi annoncé faire l’acquisition d’une moto volante. Mais cette machine à hélice d’Hoversurf ne sera pas tout de suite opérationnelle pour rejoindre la flotte de véhicules inutiles : en effet, elle a été détruite lors d’un accident de vol. Prenant la forme d’un drone XXL, cet équipement peut embarquer un pilote, assis comme sur un deux-roues, pouvant mener sa machine du bout des doigts. En parfait état de fonctionnement, la moto volante peut grimper à cinq mètres de haut et filer jusqu’à la vitesse de 70 km/h.

Un problème technique à l’origine de l’accident de la moto volante

Toutefois, lors d’une représentation locale, l’outil de la police dubaïote a connu un accident. Sur ces images, on aperçoit alors l’Hoversurf grimper beaucoup plus haut que la limite fixée, avec une hauteur proche des 30 mètres, avant de se retrouver en mauvaise posture. Si le pilote a tenté une descente contrôlée pour pouvoir se poser, l’engin s’est alors cambré à la dernière seconde pour heurter le sol.

Malgré ces images impressionnantes et le manque total de protection des hélices, le pilote n’a pas été blessé lors de ce rodéo aérien. Pour l’anecdote, Hoversurf a publié officiellement la vidéo de l’accident sur sa page, pour indiquer que c’est le baromètre de la machine qui a rencontré un problème et que des mesures seront prises en interne. Toutefois, par prise de conscience ou sous l’impulsion de la police de Dubaï, la vidéo a depuis été supprimée.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.