GulPlug – nouvelle levée de fonds réussie sur WiSeed

La récente levée de GulPlug porte à 779 000 d’euros les fonds collectés en deux opérations sur la plateforme d'investissement participatif, et lui permet de conforter ses ambitions pour 2019.

par Olivier Grouse 27 Fév 2019 15:00

GulPlug, qui développe et commercialise des solutions techniques innovantes de connexion aux réseaux d’alimentation électrique et Internet, notamment pour répondre aux enjeux de la transition énergétique, a bouclé avec succès une levée de fonds de 440 000 euros sur WiSeed, pour 300 000 euros visés. Au total, ce sont 779 000 euros qui ont été investis par plus de 1 000 souscripteurs particuliers, en deux opérations −la première en octobre 2017, la deuxième en décembre 2018− confirmant l’intérêt d’une telle plateforme pour lever des fonds d’amorçage.

Ce financement va permettre à la start-up iséroise de mener à bien ses différents projets, en particulier accélérer les ventes de Save It Yourself comprenant des capteurs d’énergie sans fil ni pile, à clamper sur l’alimentation des machines pour collecter les données de consommation énergétique. Cette offre plug&play permet de réaliser des économies d’énergie et d’assurer une meilleure maintenance par des alertes prédictives. GulPlug table sur un chiffre d’affaires 2019 de 500 000 d’euros pour ce produit en France, en Europe et même en Chine dont l’exploration a commencé en fin d’année 2018.

L’entreprise ambitionne également de susciter l’adhésion des acteurs de l’automobile pour SelfPlug, sa prise de courant à branchement automatique sans intervention humaine, grâce à un procédé magnétique breveté. Pour rappel, SelfPlug comprend deux éléments : un socle branché sur n’importe quelle prise de courant domestique, et une prise magnétique installée sous le véhicule. Lorsque le véhicule se positionne (à 50 cm près) au dessus du socle, les deux éléments s’apparient, le branchement se fait et la recharge peut démarrer.

Si GulPlug est en contact avec différents constructeurs, elle a déjà réalisé avec succès l’intégration de sa SelfPlug sur une Renault Zoe en seconde monte à l’occasion des TechDays de Lyon 2018, comme sur des navettes autonomes. La jeune startup travaille également sur une version spécifique avec un équipementier français de premier rang afin de proposer la SelfPlug en première monte à un constructeur automobile premium allemand.

Une nouvelle Renault Zoé avec 400 km d’autonomie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A lire aussi