Guangzhou Motor Show : Lancement de la Xpeng G3

Le Guangzhou Motor Show 2018 a vu un nombre impressionnant de nouveautés électriques, dont le Xpeng G3.

par Olivier Grouse 29 Nov 2018 18:30

Déjà présente au CES (Consumer Electronics Show) 2018, la start-up chinoise Xpeng confirmait ses ambitions en dévoilant son nouveau SUV G3 au Guangzhou Motor Show. Le G, dans son nom, signifie « geek » en référence à la tendance geek chic qui s’implante dans les voitures. La voiture elle-même est un SUV au look futuriste doté d’un pare-brise rappelant celui de la Tesla Model X. Ce G3 est propulsé par un moteur électrique de 145 kW, 196 ch avec un couple de 300 Nm, alimenté par une batterie de 47 kWh. Cette dernière est rechargeable en 45 minutes, et elle offre une autonomie de 365 km (cycle NEDC).

L’un des accessoires les plus étranges de ce Xpeng G3 est une caméra installée sur la voiture, qui peut être contrôlée depuis le tableau de bord, un smartphone ou en utilisant des gestes de la main. Après utilisation, la caméra retournera à la position de repos, tournée vers l’avant de la voiture, dès lors que le conducteur fera le signe « OK » de la main , avec l’index et le pouce en forme de « O » et les trois autres doigts relevés.

À l’intérieur, le tableau de bord est constitué d’un écran de 12,3 pouces, tandis qu’un second de 15,6 pouces est dédié au système d’info-divertissement à l’instar des Tesla. Tactile, celui-ci est positionné vers le conducteur pour faciliter l’accès. Le G3 est également livré avec tout l’équipement nécessaire pour un avenir autonome. La liste comprend deux caméras frontales, deux caméras latérales, quatre caméras panoramiques, des radars à ondes millimétriques, 12 radars à ultrasons et deux caméras à l’intérieur du cockpit.

À l’heure actuelle, le véhicule peut gérer certaines situations de stationnement de manière autonome, mais grâce aux mises à jour, le G3 pourrait éventuellement bénéficier d’un logiciel lui permettant de conduire entièrement seul. Le Xpeng G3 sera commercialisé dès le 12 décembre à un prix d’environ 19 000 euros après subvention du gouvernement, sur le marché chinois uniquement pour l’instant.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.